Solidarité Ramadan: 645 familles vulnérables bénéficient de kits alimentaires

A une dizaine de jours de la fête de korité, l’Ong humanitaire koweïtienne Direct Aid Society a appuyé 645 ménages défavorisés. Le don est composé de l’huile, du sucre, du lait et du riz.

Pour soutenir les ménages défavorisés, l’ONG Direct Aid vient d’octroyer des kits alimentaires à 645 familles. Selon Mohamed Ahmed Sneiba, directeur général de cette organisation, ce don s’inscrit dans la tradition. « Durant le mois de ramadan, nous faisons des distributions gratuites de denrées alimentaires pour les personnes nécessiteuses. Donc, c’est une large opération qui vise quelques régions du pays comme celle de Dakar. L’objectif est de venir en aide quelques familles démunies en ce mois de ramadan pour la solidarité mais aussi pour aider ces familles qui sont dans le besoin », dit-il.

Publicités

Et de poursuivre : » Les bénéficiaires viennent de toutes les couches de la société, les handicapés, les orphelins, les veuves, les familles démunies. A l’en croire, l’opération vise 645 familles qui viennent des communes des Parcelles Assainies, de Cambéréne, de la Gueule Tapée, entre autres. « ‘Toute la population de Dakar sera bénéficiaire à titre symbolique indiquant et la nécessité constitue l’élément essentiel de sélection », tient-il à préciser. Ce don a été salué par les autorités communales dont Dr Moussa Gaye, conseiller municipal à la mairie de Sicap Liberté qui s’en félicite. « Nous sommes venus prendre ce don pour les besoins de la population nécessiteuse de Sicap Liberté. C’est très apprécié au niveau des Sicap où règne une pauvreté extrême. Les gens ne peuvent pas avoir cette opportunité de faire la dépense quotidienne et de préparer en même temps la korité, donc, si ces denrées alimentaires leur viennent en appui, ils pourront faire des économies pour bien préparer la fête de korité », a-t-il indiqué avant de rappeler que le ciblage des bénéficiaires se fait grâce au Centre social de Sicap Liberté: « Là-bas, on a une base de données où les personnes indigentes déposent leurs dossiers ».

Dr Gaye a également précisé que 20 familles qui sont dans une précarité sévère seront les premières à bénéficier de ces dons au niveau de Sicap Liberté. Abondant dans le même sens, le président du Conseil de quartier estime que ce don vient dans un moment où la cherté de la vie accable la population. « Il va beaucoup alléger ces bénéficiaires qui ont du mal à joindre les deux bouts surtout en cette période de pénitence », souligne René Minkilane qui rassure que les personnes ciblées vont bénéficier de ce don qui vient à son heure.

Vérifier aussi

Enseignement Supérieur: L’UCAK et l’UASZ scellent une convention de partenariat

Le président du Conseil académique de l’université  Cheikh Ahmadoul Khadim (UCAK) de Touba, Mor Faye …