Macky Sall
Macky Sall

Sommet « RENEWPAC » à Dakar: Macky prône un « New deal » avec l’Europe 

Le Président Macky Sall a pris part hier à Dakar, le Sommet Renewpac. Cette rencontre qui réunit des dirigeants libéraux d’Europe et d’Afrique est organisée par le groupe Renew Europe en collaboration avec des institutions libérales internationales, telles que l’Internationale libérale et des organisations régionales africaines et européennes. Une belle occasion pour le chef de l’Etat sénégalais d’inviter les partenaires européens de l’Afrique à réinventer les paradigmes de la coopération. 

Il faut sans doute aller au-delà des valeurs de liberté et de démocratie que l’Afrique et l’Europe ont en partage. Pour le chef de l’Etat sénégalais, devrait mieux s’attaquer ensemble aux défis émergents qui touchent la paix, la sécurité et les vulnérabilités qui affectent les États.

Publicités

Les défis environnementaux, du numérique et de la migration irrégulière, sont également dans la ligne de mire de Macky Sall qui n’a pas manqué de souligner l’importance de la préservation du régime démocratique, qui repose sur le partage du pouvoir et la pacification de l’espace politique. Sous ce rapport, il a plaidé l’unité des États africains afin de faire face aux menaces « du populisme, du radicalisme et de l’extrémisme violent ». Reparlant de l’Europe, le président de la République part du constat des nombreuses mutations observées de part et d’autre pour insister sur la nécessité de repenser et de revitaliser les relations entre l’Afrique » et ce continent. Il dit : « A mon sens, il faut de part et d’autre prendre conscience de toutes les mutations comme marqueurs du présent et futur, et sur cette base refonder, repenser et revitaliser nos relations ». 

Mieux, ajoute le chef de l’Etat sénégalais, « en langage informatique, je dirai plus qu’une mise à jour, nous avons besoin d’un nouveau logiciel pour ajouter à nos vieux paramètres les nouvelles données de notre temps ». Cet appel, il semble l’avoir lancé en basant son postulat sur le fait qu’au-delà des valeurs de liberté et démocratie, nous avons bien d’autres raisons de nous unir et de nous concerter dans un monde malmené par la guerre et la violence, un monde agité par les crises économiques profondes et les turbulences géologiques tous azimuts », a-t-il- souligné.

Rappelant la proximité géographique entre l’Europe et l’Afrique, la coopération ancienne et multiforme mais également le brassage humain qui féconde de multiples affinités culturelles et sociolinguistiques, Macky Sall estime qu’il faut « renouer au dialogue, à la concertation et d’une certaine façon à vivre ensemble dans le respect de (nos) diversités voir de (nos) différences ». 

Plaidoyer pour une simplification des procédures et des conditions de financement des projets 

Le président de la République a saisi l’occasion du sommet Renewpac pour inviter les partenaires européens de l’Afrique à simplifier »  les procédures et conditions de financement des projets destinés aux pays africains. « Si nous voulons consolider davantage nos relations, nous devons simplifier les formalités, procédures et conditions de financement des projets dans le respect des règles de bonne gouvernance et transparence », a-t-il plaidé. Car, à l’entendre, ces facteurs retardent l’Afrique dans la formulation et l’exécution des projets » et « fragilisent ainsi l’efficacité de l’action publique ».

Et, en attendant les réformes adéquates pour y arriver, le président Sall a également rappelé que le continent africain a besoin de plateformes industrielles et numériques pour construire le développement du continent. « Dans tous ces domaines, les besoins de l’Afrique sont multiples et urgents. Une Afrique qui produit, une Afrique en chantier qui trouve son compte dans le commerce et l’investissement pourra occuper sa jeunesse qui ne doit pas mourir dans la méditerranée ou dans le désert », a-t-il-souligné non sans reconnaître l’Afrique doit également « offrir des perfectives à sa jeunesse sur le continent africain et davantage d’opportunités d’investissements, de croissance et prospérité partagée à ses partenaires ». Dans cette Afrique, réaffirme le président sénégalais, « l’Europe grâce à ses ressources, son savoir-faire et sa proximité a toute sa place ».

Vérifier aussi

Madiambal Diagne

Affaire Maimouna Ndour Faye : Madiambal Diagne accuse Sonko

Madiambal Diagne tire directement sur « Ousmane Sonko et ses partisans » après l’agression de la journaliste …