Sora dit «Le révolutionnaire» risque très gros

Soupçonné d’avoir voulu créer des troubles à l’ordre public lors des évènements de juin dernier, Mansour Diop Sora est tombé la semaine dernière ; il a été interpellé alors qu’il venait de rendre visite à des proches au Cap Manuel. Placé sous le régime de la garde-à-vue, Sora dit «Le révolutionnaire» risque gros. Les enquêteurs qui ont saisi son téléphone portable ont interpellé leurs collègues de la cybercriminalité afin de déceler des indices.
Selon son avocat Me Bâ, les soupçons portés sur Mansour Diop remontent à juin dernier. Le jeune président de la Jeunesse patriotique du Sénégal (Jps) dans la localité de Yeumbeul Nord et qui plus est trésorier de Jps départemental de Keur Massar Keur a subi un interrogatoire «autour d’anciennes suspicions datant des évènements de juin dernier» et l’interrogatoire a été effectué relativement à des «présomptions de délits d’association de malfaiteurs, participation à une manifestation non autorisée, trouble à l’ordre public et appel à l’insurrection», informe la robe noire.
Mansour Diop dit «Sora le Révolutionnaire» a été interpellé jeudi matin alors qu’il venait de rendre visite à ses camarades patriotes placés en détention provisoire à la prison du Cap Manuel. Le jeune leader de Yeumbeul-Keur Massar était déjà sorti de la prison et se rendait à la gare pour prendre le Ter aux «fins de visiter les détenus de Sébikotane», selon toujours Me Khoureychi Ba. C’est à ce moment-là qu’il été arrêté et mis à la disposition des services de renseignements aux gendarmes de la Brigade des recherches de Faidherbe. Il devient ainsi le énième élément interpellé dans cette traque opérée par le Parquet depuis les émeutes de mars 2021. Le bonhomme sera bientôt présenté au Procureur.

Publicités

Vérifier aussi

Urgent! Affaire escroquerie : Un étudiant mise sur 1XBet 4 300 000 F CFA et perd tout

Un étudiant dans un institut de formation en santé, est dans de beaux draps. Ce …