Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
WhatsApp Image 2024 05 21 at 15.00.23

« Taxawu Ndonoy Mag Ni » étend ses activités dans les 46 départements

La convergence « Taxawu Ndonoy Mag Ni » a renouvelé son bureau pour l’étendre dans les 46 départements du pays. Sous la houlette de leur président, Serigne Modou Barra Dolly, ladite structure entend conserver le leg des chefs religieux musulmans et chrétiens.

Pour instaurer la paix et la stabilité du pays, la convergence « And Taxawou Ndono Mag yii » étend ses activités dans les 46 départements du pays. Selon leur président, Serigne Modou Barra Dolly Mbacké, cette structure a été créée depuis 2019. « Aujourd’hui, nous avons renouvelé le bureau pour l’étendre dans les 46 départements et la Diaspora mais également pour lancer les cartes. La mission de cette convergence est de pérenniser le leg de nos chefs religieux qui ont instauré la paix dans le pays. L’on a noté des mots déplacés à leur endroit et nous devons faire face à ces dérives », dit-il.

Publicités

Et de poursuivre : »Nous voulons aussi mettre des statuts de ces chefs religieux pour leur rendre hommage bien mérité pour la paix et la stabilité du pays ». A l’en croire, le débat sur les confréries et ethnies restent des risques pour la paix et portent atteinte à la religion. « D’où l’urgence d’y faire face et mettre en place cette convergence pour lutter contre ce phénomène. Nous comptons perpétuer ce leg. Nous avons fait une tournée chez les différents chefs religieux qui nous ont donné feu vert et prié pour nous. Nous leur avons montré que nous travaillons pour eux. Nous avions aussi marché pour cette question », renseigne-t-il. Il indique que le bureau mis en place va leur permettre de l’ implanter dans les 46 départements du pays. « Cette convergence va participer à toutes les instances de décision dans le pays », laisse-t-il entendre.

Pour le secrétaire général de la convergence And Taxawou Ndono Mag yii, Amadou Moustapha Gaye, c’est une activité de relance de cette convergence. « Nous sommes dans une situation où notre mobilisation s’impose parce que le Sénégal est à la croisée des chemins. Nous comptons conserver tout ce qui est leg de nos ancêtres chefs religieux. Cette convergence regroupe des musulmans et chrétiens, ce qui fait le charme de notre pays », dit-il. Et d’ajouter : » Nous tenons à défendre ce leg qui est menacé véritablement et tout le monde le sait. Aujourd’hui de part et d’autre nous avons constaté des attaques venants de partout contre nos chefs religieux. Il faut parer à toute sorte de déviation qui pourrait détourner la jeunesse sénégalaise ». Il invite le Chef de l’Etat et le gouvernement à être en intelligence avec les Chefs religieux car ils représentent beaucoup de choses dans la société. « Ils stabilisent la société et tout régime doit être en symbiose avec le régime. Il faut aller vers eux car les sénégalais se retrouvent avec eux.

Les sénégalais ne s’identifient pas à l’Etat mais aux chefs religieux. Aujourd’hui ces chefs religieux peuvent donner des directives qui peuvent soulever des montagnes. Ils doivent être en parfaite cohésion avec eux. Nous sommes une station de veille mais alternance générationnelle doit se faire naturellement. Ce n’est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain. Il ya des jeunes formés qui peuvent assurer cela mais ce ne sont pas tous », explique-t-il.

De son avis, il y a des personnes âgées qui peuvent toujours servir. « Nous condamnons toute sorte de déviation », argue-t-il.

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

telechargement 5

Urgent! Nécrologie : Mademba Sock, figure éminente du syndicalisme sénégalais, est décédé

Le syndicaliste sénégalais Mademba Sock est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 15 …