Tchad : le principal opposant à la junte Yaya Diallo Djerou tué par l’armée

Le porte-parole du gouvernement a annoncé jeudi la mort du principal opposant à la junte du général Mahamat Idriss Déby Itno, son cousin Yaya Diallo Djerou. Il a été tué mercredi dans l’assaut par l’armée du siège de son parti. Il était accusé d’avoir mené une attaque contre les locaux des services de renseignements après l’arrestation d’un de ses militants pour « tentative d’assassinat contre le président de la Cour suprême ».

Le principal opposant à la junte du général Mahamat Idriss Déby Itno au Tchad, son cousin Yaya Dillo Djerou, a été tué mercredi 28 février dans l’assaut par l’armée du siège du Parti socialiste sans frontières (PSF), a annoncé jeudi à l’AFP le porte-parole du gouvernement.

Publicités

Yaya Dillo, président du PSF, est mort « là ou il s’était retranché, au siège de son parti. Il n’a pas voulu se rendre et a tiré sur les forces de l’ordre », a affirmé Abderaman Koulamallah, porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication.

L’opposant était accusé d’avoir mené, dans la nuit de mardi à mercredi, une attaque contre les locaux des services de renseignements à la suite de l’arrestation d’un de ses militants pour « tentative d’assassinat contre le président de la Cour suprême ».

Interrogé par l’AFP, quelques heures avant sa mort, Yaya Dillo avait farouchement nié et dénoncé « un mensonge » et une « mise en scène » destinée à écarter sa candidature contre le général Déby à la présidentielle prévue le 6 mai prochain.

Vérifier aussi

Conseil de sécurité: Le chef de l’UNRWA dénonce la campagne d’Israël pour démanteler son agence

Le chef de l’agence des Nations Unies chargée d’aider les Palestiniens, l’UNRWA, a vivement dénoncé …