Tension politique: Le Rassemblement des patriotes du Sénégal accuse Sonko

Le coordinateur du Rassemblement des patriotes du Sénégal (RPS) Cheikh Ahmed Tidiane Sall, n’a pas raté le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko. En conférence de presse ce lundi, le coordinateur du RPS a déclaré que le Pastef n’est plus dans le « champ politique mais dans une « forme de rébellion, de lutte armée ». Les membres du RPS se disent déçus du comportement de leur ancien leader Ousmane Sonko. 

 »Le Pastef n’est plus dans le champ politique. Il est maintenant dans une forme de rébellion, de lutte armée. Considérant nos efforts consentis pour implanter le parti dans la diaspora et au Sénégal, nous avons I’impérieuse nécessité de rappeler le sens de notre engagement. Nous sommes plusieurs membres fondateurs de Pastef, qui sommes déçus du comportement  de Ousmane Sonko », a déclaré Cheikh Ahmed Tidiane Sall.
Selon lui,  »nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude, et il est évident que depuis l’éclatement de l’affaire Sweet beauté, il est dans une stratégie qui consiste à déplacer ses problèmes personnels dans la sphère politique en leur conférant des relents politiques factices ».
Sur l’affaire Mame Mbaye Niang, M. Sall précise que ce dossier est venu  »confirmer définitivement qu’il utilise son rôle d’homme politique afin de se disculper de la justice où il est attrait pour diffamation ».

Publicités

Fort de ce constat, poursuit-il,  et malgré « notre présence dans l’opposition, il est de notre devoir de tirer la sonnette d’alarme face à la montée des périls qui pourrait conduire notre pays vers des lendemains incertains ».

L’ex membre fondateur de Pastef se dit déçu de la  »mutation actuelle du parti (Pastef) ».  »Nous rappelons le sens de notre sacrifice pour bâtir un Sénégal de paix, de fraternité et de justice », dit Cheikh Ahmed Tidiane Sall.

Vérifier aussi

Denis Ndour (LSDH) sur l’amnistie : « Un député responsable ne devrait jamais voter une telle loi »

Denis Ndour (LSDH) sur l’amnistie : « Un député responsable ne devrait jamais voter une telle …