Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top infos Rewmi du 19/03/2024

Top infos Rewmi du 19/03/2024: La nouvelle décision de Karim Wade…Macky à Kaffrine, des sources parlent de fake news…Dette fiscale des entreprises de presse….Les étudiants de l’ex UVS Ziguinchor très en colère….Festival international de jazz….Matériel électoral…

Dette fiscale des entreprises de presse

Publicités

C’est une excellente nouvelle pour les entreprises de presse. Selon un communiqué parvenu à notre rédaction, le président de la République a décidé, lundi, d’éponger la dette fiscale des entreprises de presse du Sénégal, estimée à plus de 40 milliards de francs Cfa. Macky Sall a fait cette annonce au cours de son échange avec les membres du Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS). «Au courant de l’audience le président Macky Sall a annoncé l’épongement de la dette fiscale des entreprises de presse du Sénégal», ajoute la source précitée. Elle signale que les télés et radios devront payer mensuellement 500 mille francs à la société Télédiffusion du Sénégal (TDS) au titre de la redevance au lieu d’un million de francs Cfa.

 

La nouvelle décision de Karim Wade

Après moult tentatives pour la reprise du processus électoral, la coalition Karim2024 a abattu sa dernière carte, avec le revers qu’elle a subi à la Cour suprême. Aujourd’hui, Karim Wade a pris une décision.

Sur un post sur les réseaux, il a remercié « tous les militantes et militants, les sympathisants du PDS, les membres de la coalition K24 et ses alliés pour leur soutien indéfectible à ses côtés ». Il les invite, par ailleurs, à rester mobilisés pour la suite du combat qui sera déterminée en rapport avec le secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade.

Fonds miniers

Le coordinateur du Forum civil, Birahim Seck, a invité les candidats à la présidentielle du 24 mars à prendre des engagements sur l’opérationnalisation des fonds miniers et le contenu local dans leurs programmes. «Nous attendons fondamentalement des candidats qu’ils puissent prendre des engagements sur l’opérationnalisation des fonds miniers.

Les collectivités locales en ont besoin, les femmes qui sont au niveau des collectivités locales aussi en ont besoin », a dit Birahim Seck lors d’un atelier tenu le week-end dernier sur le droit d’accès à l’information et la redevabilité dans le secteur extractif. «Nous attendons également des propositions des candidats sur les questions qui sont liées au contenu local, des propositions en termes de valorisation du contenu local dans le secteur extractif et dans le secteur des hydrocarbures», a ajouté M. Seck.

 
Sénégalais tué par la police française

Samba Dior Diagne, un jeune sénégalais a été abattu chez lui par la police française dans la nuit du 12 au 13 mars 2024 au cours d’une intervention. Selon lui, le président de l’ONG Horizon Sans Frontières, Boubacar Seye, dit ne pas comprendre la posture du chef de l’Etat, Macky Sall, qui n’a pas pipé mot dans cette affaire. « C’est parce que l’Etat du Sénégal ne réagit pas que les sénégalais sont devenus malheureusement des cibles faciles à attaquer. Et ça, nous le regrettons vivement. Le président Macky Sall devrait le plus rapidement possible communiquer sur l’assassinat de ce jeune « , a-t-il affirmé.

Échauffourées entre jeunes et policiers à Matam

Le quartier Soubalo, situé à Matam (au nord du Sénégal), a été le théâtre d’affrontements ce lundi entre jeunes et forces de l’ordre. Une réelle opposition des jeunes qui manifestent suite à l’accident de deux véhicules sur l’axe Ourossogui-Matam. D’après la source, les manifestants ont barré la route principale du quartier et ont incendié une voiture de la police. « Des tirs de lacrymogènes envahissent la ville de Matam et les jeunes ont incendié le poste de douane et un véhicule de la police des frontières.

La situation est loin d’être terminée », confirme le correspondant de la radio du groupe Emedia, qui informe que les manifestants ont poussé les boutiquiers à fermer leurs locaux et ont délogé les élèves des différents établissements. Les forces de l’ordre ont dispersé les foules de jeunes par des grenades lacrymogènes, mais peinent à maîtriser carrément la situation. L’escadron de la gendarmerie de Thiambé est déployé en renfort dans la zone, selon la source.

Les étudiants de l’ex UVS Ziguinchor très en colère

À Ziguinchor, les étudiants de l’Université Cheikh Hamidou Kane, ex UVS sont montés au créneau pour dénoncer le retard du paiement de leurs bourses. En point de presse ce lundi 18 mars 2024 à Ziguinchor, ils menacent de durcir le ton si leur préoccupation n’est pas prise en compte.  »Monsieur Khalifa Guèye, le directeur des bourses a récemment déclaré que la promotion 08 a reçu trois ans de paiement de bourse et tel n’est pas le cas.

Aujourd’hui tout ce que nous réclamons, c’est de nous rendre ce qui nous revient de droit. Nous réclamons nos cinq mois qui équivalent à 235. 000 FCFA. Nous donnons un ultimatum de 48 heures pour régler définitivement ce problème, sinon nous passons à la vitesse supérieure, nous allons descendre sur le terrain pour nous faire entendre », a expliqué Moïse Diatta, porte-parole de la promotion 08.

Macky à Kaffrine, des sources parlent de fake news

Le Président de la République, Macky Sall, n’était pas à Kaffrine ce lundi 18 mars pour se joindre à la caravane du candidat de Benno Bokk Yaakaar, Amadou Ba, comme initialement annoncé. Des sources concordantes parlent de fake news. “Si le Candidat Diomaye Faye est sous la tutelle de Sonko, il n’en est pas de même pour Amadou Ba qui a les coudées franches après que le Président lui a renouvelé son soutien et demandé aux responsables du Parti et de la coalition de descendre sur le terrain pour lui assurer la victoire.

Une présidentielle étant une rencontre entre un homme et un Peuple, le Président Sall a préféré laisser les coudées franches à Amadou Ba pour qu’il puisse parler directement au peuple”, explique l’un de nos interlocuteurs. “L’agenda du Président n’a jamais été aussi chargé et  il ne cesse de rappeler notamment dans le communiqué du conseil des ministres que le principe de la continuité de l’Etat doit être respecté malgré la campagne”, nous glisse une autre source.

Festival international de jazz

La 32-éme édition du Festival international de jazz de Saint-Louis aura lieu du 16 au 20 mai prochain, a annoncé à l’APS Driss Benjelloun, secrétaire général de l’Association Saint-Louis/Jazz, organisatrice de l’évènement. Le programme de cet évènement qui réunit chaque année des amoureux du jazz durant quelques jours dans la vieille ville, n’est pas encore disponible, a-t-il indiqué. Il a promis de revenir sur ce sujet très bientôt.

Matériel électoral 

La commission électorale départementale autonome de Rufisque est fin prête pour superviser l’élection présidentielle de 2024. Cette annonce a été faite par le président de la CÉDA de Rufisque, Djiby Guèye. «Présentement nous sommes dans les préparatifs de l’organisation de l’élection. Et à ce jour, nous sommes fin prêts. Le matériel électoral a été réceptionné et redistribué aux 93 centres de vote installés dans les 11 communes du département.

Les superviseurs ont été recrutés. Ils vont superviser les centres de vote et les bureaux de vote qui sont au nombre de 643 », a-t-il assuré à nos confrères de Dakaractu. À l’en croire, les jours à venir seront cruciaux car des sessions de formation seront tenues pour ces superviseurs qui seront ventilés dans les centres de vote du département.

Vérifier aussi

IMG 20240618 WA0002

Urgent! Nécrologie : Rappel à Dieu de Alla DIENG , SG de l’UNACOIS Yessal

 La grande Faucheuse a encore frappé. Alla Dieng, Secrétaire de l’UNACOIS YESSAL, n’est plus. Son …