Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 25 09 2023

Top Infos Rewmi du 25 09 2023: Tivaouane : le préfet fixe les zones non-marchandes jusqu’au 30 septembre….Souleymane Ndéné Ndiaye candidat à la présidentielle de 2024…Macky Sall attendu à Tivaouane, ce lundi…Le PM Amadou BA reçu par le khalife Serigne Mahi Ibrahima Niass….

 

Publicités

Macky Sall attendu à Tivaouane, ce lundi

Le chef de l’Etat Macky Sall est attendu, lundi dans la matinée, à Tivaouane, une localité de la région de Thiès où est célébré mercredi le Gamou, manifestation religieuse commémorant la naissance du prophète Mouhamed PSL). Le président de la République va rendre visite au khalife général des tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour et s’entretenir dans la foulée avec la famille d’El Hadji Malick Sy, une des plus influentes figures de la confrérie tidiane au Sénégal, ont indiqué des membres du comité d’organisation de l’évènement.

Cette visite coïncide avec la fermeture du « Burd », ces séances nocturnes de récitation de panégyriques, initiées par Elhadji Malick Sy, l’initiateur du Gamou de Tivaouane.

Tivaouane : le préfet fixe les zones non-marchandes jusqu’au 30 septembre

En prélude de la célébration du Mawlid, l’autorité administrative de la sainte ville a décidé de mettre à la disposition des marchands les mesures prises pour rendre beaucoup plus fluide le trafic dans ladite cité.  » -.Route de la gare routière au garage des calèches ; -Rocade passant devant le Champ de Courses-le stade municipal jusqu’à la grande mosquée en passant par l’école 2 -Avenue Alioune Palla Mbaye, du carrefour à la grande mosquée -Tout le quartier El hadji Malick Sy -Croisement frontière jusqu’à la Mosquée Serigne Babacar Sy « , informe le communiqué du préfet qui signale qu’il est formellement interdit d’étaler ses marchandises dans ses zones à compter du 19 jusqu’au 30 septembre 2023.

Souleymane Ndéné Ndiaye candidat à la présidentielle de 2024

L’ancien Premier ministre sous le régime d’Abdoulaye Wade a officialisé sa candidature ce samedi 23 septembre. Lors de sa déclaration de candidature, il s’est dit persuadé que “son projet socio-économique peut aider la jeunesse à sortir de la détresse”. ‘’Soixante-trois ans après l’accession de notre pays à l’indépendance, malgré les efforts louables des présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade et Macky Sall, le Sénégal n’arrive toujours pas à nourrir suffisamment ses filles et fils de ses énormes potentialités agricoles, a-t-il diagnostiqué.

Et dans un espoir presque suicidaire, ces derniers se jettent quotidiennement, à bras perdu dans un hypothétique voyage vers un eldorado ». Ancien vice-président du Conseil régional de Fatick, et récemment président du Conseil d’Administration d’Air Sénégal, Souleymane Ndéné Ndiaye a détaillé les raisons qui l’ont poussé à briguer la Magistrature suprême.

Souleymane Ndéné Ndiaye candidat à la présidentielle de 2024 (Bis)

“J’ai décidé de présenter ma candidature, parce que je crois modestement avoir le profil, la personnalité, l’expérience et le programme adéquats’’, atteste-t-il. “Mon projet prend racine dans cette rage de vouloir changer les choses, de contribuer à un mieux-être des Sénégalais, dans une nation où règneront la justice, l’égalité des chances, l’inclusion, la démocratie”, a martelé le Président de l’Union Nationale pour le Peuple (UNP Bokk Jeemu. En guise de conclusion, M. Ndiaye a fait une déclaration d’amour au Sénégal : “J’aime ce pays d’un amour qui m’arrache les larmes. C’est sur cette note d’espoir que je vous tends la main, hommes, femmes, de tous âges, pour redresser la barre ensemble en 2024 et placer au cœur de notre pacte républicain une gouvernance humaine, efficace et efficiente”.

Le PM Amadou BA reçu par le khalife Serigne Mahi Ibrahima Niass

En prélude à la célébration du Maouloud prévue le 27 septembre prochain, le Premier Ministre Amadou BA accompagné par une forte délégation composée de ministres et d’autorités compétentes, a été reçu cet après-midi par le khalife général de Médina Baye, Serigne Mahi Ibrahima Niass. Dans son discours, le PM a sollicité des prières pour le Sénégal. De son côté, le guide religieux a remercié ses hôtes d’avoir effectué le déplacement en prélude au Maouloud avant de rappeler les bonnes relations entre Amadou BA et la famille.

Serigne Mahi Ibrahima Niass a également lancé un plaidoyer pour la jeunesse promouvant l’agriculture pour lutter contre l’émigration irrégulière. Et la contribution de tout un chacun afin de pouvoir mettre en place des projets pour maintenir les jeunes dans leur pays. Il a par la suite formulé des prières pour la délégation et le Sénégal. Après cette étape, le PM a rendu visite au guide religieux Baba Lamine Niass, le représentant du Khalife à Dakar et à l’Imam de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane CISSÉ. La délégation a fait cap par la suite sur Léona Niassène et va se rendre également à Léona Kanène, chez la famille Dème etc…

Un imam convoqué à la police après des commentaires sur les « Baye Fall »

Vendredi 22 septembre, lors de son prêche à la mosquée de Wakhinane Nimzatt, l’Imam Samba Ndiathie a provoqué une grosse dispute en commentant un chant religieux interprété par les « Baye Fall ». Ses propos, jugés désobligeants envers les « Baye Fall », ont suscité l’indignation des fidèles présents. Le muezzin, « consterné » par les commentaires de l’Imam, a tenté de le faire taire en lui tirant un pan de son boubou. Cependant, l’incident avait déjà pris une ampleur considérable.

Les fidèles en colère ont confronté l’Imam après la prière. Dans une tentative désespérée d’éviter la colère de la foule, l’Imam Samba Ndiathie a cherché refuge derrière une porte dérobée, mais il a été poursuivi par des jeunes en furie. La situation s’est finalement apaisée grâce à l’intervention de la police, qui a exfiltré l’Imam de la mosquée. L’Imam Samba Ndiathie a été convoqué par les autorités pour s’expliquer sur ses commentaires controversés.

Vérifier aussi

Nécrologie: Rappel à Dieu du musicien Bah Moody

Une triste nouvelle pour le monde de la culture, avec le décès brutal de l’artiste …