Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 26/12/2023

Top Infos Rewmi du 26/12/2023: La gendarmerie intercepte 16 candidats à l’émigration clandestine…Le patrimoine de Serigne Touba bientôt inscrit dans les patrimoines national Sénégalais et mondial de l’Unesco…..Affaire Ndella Madior Diouf….Un rassemblement pour la libération de Coline Fay……

Publicités

 

Affaire Ndella Madior Diouf

Dans le cadre de l’affaire Ndella Madior Diouf, la brigade des mineurs a fait une descente à Simal (Fimela) dans une villa qui servait de pouponnière. Ce lieu appartiendrait à Ndella Madior Diouf, placée en garde à vue dans le cadre d’une autre affaire à Dakar relative à la pouponnière Keur Yermandé. « Mais apparemment, les occupants avaient précipitamment quitté les lieux car ils ont abandonné sur place des effets de bébé », renseigne une source. Selon les habitants du village, « il y avait des femmes enceintes dans la maison mais depuis quelques temps, elles ont disparu », renseigne encore notre interlocuteur. Ces personnes sont activement recherchées.

La gendarmerie intercepte 16 candidats à l’émigration clandestine

Les gendarmes de la compagnie de Thiès ont arraisonné une embarcation sur la plage de Lobor, à Mboro. Seize candidats à l’émigration irrégulière, dont trois Guinéens et un Malien ont été interpellés par les hommes du capitaine Awa Guèye, selon un communiqué signé par le lieutenant-colonel Ibrahima Ndiaye. D’après le chef de la Divcom, ces éléments de la légion de Thiès ont aussi démantelé un trafic de carburant à Kayar. « Dans ses opérations courantes de sécurisation, la compagnie de gendarmerie de Thiès a interpellé, ce 23 décembre 2023, 16 candidats à l’émigration, dont trois Guinéens et un Malien, sur la plage de Lobor, à Mboro. Elle a également procédé au démantèlement d’un réseau de trafic de carburant à Kayar. Bilan des opérations : un camion de 20 000 l et cinq bidons de 20 l de gasoil ont été saisis ainsi que 800 l de super », lit-on dans la même note.   

Des cheminots courent derrière 13 milliards FCFA

Depuis bientôt une quinzaine d’années, les membres du regroupement national des cheminots courent toujours derrière un contentieux social avec l’État. Ils se sont retrouvés en assemblée générale, à Thiès, pour interpeller le Président de la République Macky Sall afin qu’il donne des instructions au ministre des Finances et à l’ensemble des autorités compétentes concernées par ce dossier, pour «prendre en charge le plus rapidement possible des mesures pour trouver une solution à nos préoccupations». Ces anciens travailleurs du rail membres de l’ex SNCS et de l’ex FCS, très en colère,  se décident à «dérouler un plan d’action à chaque fois que le besoin se fait sentir pour hurler (leur) mécontentement face à cette situation qui perdure». Au cours de cette rencontre, ayant réuni un nombre important de cheminots venus de plusieurs localités du pays, les plaignants n’ont surtout pas manqué de rappeler au ministre des Finances «l’annonce qu’il a été faite parlant de paiement de nos indemnités forfaitaires qui s’élèvent à 13 milliards FCFA».

Le patrimoine de Serigne Touba bientôt inscrit dans les patrimoines national Sénégalais…

De sources provenant des initiateurs de la semaine du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba, le Chef de l’État a instruit le ministre de la culture Aliou Sow, de vite prendre un arrêté inscrivant le patrimoine iconographique du Cheikh dans le patrimoine national. La révélation est faite par Serigne Khadim Ngom lors d’un point de presse déroulé dans la résidence Darou Manane de Touba. En perspective de la rencontre au sommet prévue du 02 au 06 janvier 2024 à Dakar, les organisateurs ont tenu à saluer cette initiative présidentielle estimant que c’est la porte ouverte qui permettra incessamment d’inscrire ce patrimoine de Bamba dans le prestigieux patrimoine mondial de l’Unesco.

… et mondial de l’Unesco

La structure en charge de l’organisation de cette semaine, sous la conduite de Serigne Chérif Mbacké Fatma Mady, a été initiée,  confie toujours Serigne Khadim Ngom, sous la recommandation de Serigne Mountakha Mbacké. « L’objectif intrinsèque est de vulgariser le patrimoine du Cheikh ». Serigne Khadim Ngom qui rappelle que les fonds collectés serviront de base financière pour l’érection du musée Cheikh Ahmadou Bamba dans l’enceinte de l’Université Cheikh Ahmadoul Khadim , annonce la présence du Chef de l’État et du porte-parole du Khalife Général des Mourides à la rencontre phare. Il précise :  « Seront exposées les photographies du Cheikh récemment acquises et d’autres reliques. Des déclamations de panégyriques seront aussi notées. Une leçon inaugurale sera faite par le professeur Ibrahima Thioub. Serigne Touba constitue pour le Sénégal et pour l’Afrique cette denrée que nous avons à offrir au monde ».

Un rassemblement pour la libération de Coline Fay

À deux jours de Noël, la famille de Coline Fay, jeune kiné de 26 ans emprisonnée au Sénégal depuis mi-novembre, a organisé un nouveau rassemblement place Félix Poulat à Grenoble (Isère). Elle espère revoir Coline, originaire de Claix (Isère), pour les fêtes de fin d’année. C’est une période symbolique dans l’année, un moment pour se retrouver en famille. Sauf que Coline Fay, emprisonnée au Sénégal depuis mi-novembre pour avoir participé à une manifestation de soutien à Ousmane Sonko, principal opposant du président Macky Sall, n’est toujours pas libre. Sa famille multiplie les actions et les rassemblements pour demander la libération de leur fille de 26 ans, originaire de Claix (Isère). Samedi 23 décembre, à deux jours de Noël, elle a organisé une manifestation place Félix Poulat à Grenoble (Isère) à laquelle a pris part une centaine de personne environ. C’est la deuxième après celle de la semaine dernière. « J’espère qu’elle va arriver ce soir », souffle son père, Jean-Yves. « Dès que le téléphone sonne ou qu’il y a quelqu’un à la porte, j’espère que c’est ma fille. Quand on l’a au téléphone, ça nous remonte le moral. Mais ça ne dure pas et on commence à être très fatigués ». La famille peut téléphoner à Coline deux fois par semaine, mais ce sont des appels sous surveillance et qui ne durent que cinq minutes. Une banderole réclamant la libération de Coline a été brandie à Grenoble. Une banderole réclamant la libération de Coline a été brandie à Grenoble.

Migrants bloqués en Tunisie

L’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM) dit avoir été saisie par un groupe de huit sénégalais bloqués à Tataouine (Tunisie), depuis plus d’un mois, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe par la Méditerranée. Selon un communiqué rendu public hier par la structure, ce groupe est composé de 4 originaires de la région de Tambacounda, 2 de la région de Sédhiou, 1 de région de Kolda et 1 de la région de Kaolack. «Ils faisaient partie d’un groupe de jeunes d’autres pays ouest-africains : Gambie (majoritaire), Mali, Guinée. Ils ont déclaré qu’à l’exception du Sénégal, les autres pays ont rapatrié leurs citoyens.

La Gambie qui comptait plus de 200 candidats à la migration a affrété trois vols pour les rapatrier », précise la même source. Ces malheureux candidats à l’émigration lancent ainsi un appel aux autorités sénégalaises pour leur venir en aide, afin qu’ils rejoignent leur pays. «Leur contact l’ambassade du Sénégal à Tunis n’a rien donné », ajoute le communiqué.

Vérifier aussi

Urgent! Hajj 2024: Au moins 550 pèlerins morts selon des diplomates

Urgent! Hajj 2024: Au moins 550 pèlerins morts selon des diplomates

Des diplomates arabes ont annoncé mardi qu’au moins 550 pèlerins étaient morts durant le hajj, …