Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Trafic de drogue : Les minutes du procès de l’acteur de la sérié ”Dérapage”, Bachir Diop

Le célèbre acteur de la série “dérapage”, Bachir est attrait à la barre de la chambre criminelle, ce mardi. Peter Salinger, de son vrai nom, est accusé de culture de drogue, trafic de drogue, détention d’équipements et matériels dans le but de les utiliser pour la culture ou la fabrication illicite de drogue et de détention illégale d’arme. En détention provisoire depuis juillet 2022, il retourne en prison attendant le délibéré du juge sur les exceptions soulevées par son avocat Me Ciré Clédor Ly.

Accusé de culture de drogue, de trafic de drogue, de détention d’équipements et matériels dans le but de les utiliser pour la culture ou la fabrication illicite de drogue et de détention illégale d’arme, Bachir Diop de son nom d’acteur est attrait à la chambre criminelle de Dakar, ce mardi. Cependant, avant l’entame des débats d’audience, son avocat Me Ciré Clédor Ly a soulevé des exceptions des nullités. Selon l’avocat, les droits de son client ne sont pas respectés tout au long de la procédure. Il évoque un manque de sincérité du procès-verbal.

Publicités

Les droits de son client violés selon lui, la robe noire estime que cela constitue une nullité substantielle. «Dans ce cas, le  tribunal ne peut pas juger cette affaire», a indiqué Me Ly. «Les dossiers doivent être scellés et remis aux greffes pour interdire l’accès à toute personne sous peine de poursuite judiciaire. Par ailleurs les violations sont nombreuses et ahurissantes. Vous ne pouvez pas le juger parce qu’aucun de ses droits n’a été respecté», a expliqué l’avocat.

En conclusion il lance : «si la réquisition est nulle, le procès-verbal aussi est nul. Vous annulerez le procès-verbal, le mandat de dépôt et l’ordonnance de renvoi». Après avoir sollicité la restitution de la carte fan de son client, de son passeport et de ses autres biens, il a demandé la mise en liberté provisoire de son client en attendant le délibéré sur les exceptions soulevées.

En ce qui concerne la perquisition, le représentant du ministère public déclare que les enquêteurs n’ont pas besoin de la présence de la personne pour le faire. «Et par ailleurs dans la procédure, il est mentionné que Peter était présent lors de la perquisition. En plus il a signé le pv de perquisition de même que ceux qui l’ont effectué », a-t-il dit.

Le parquet s’est également opposé à la demande de mise en liberté provisoire de l’accusé qui n’est pas sénégalais. «Il est un étranger qui ne représente aucune garantie en justice. La Gambie n’est pas loin et il pourrait passer entre les mailles de la justice», a-t-il souligné. Finalement, la chambre qui a fixé le délibéré sur les exceptions le 7 mai prochain, a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de l’accusé.

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …