Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Un caissier détourne 7 millions francs dans un bureau de change

 
Sayfoulaye D. a été jugé coupable de détournement de fonds par le tribunal de Dakar statuant en matière de flagrants délits. Il a écopé de trois de mois de prison pour avoir pompé 7,1 millions francs dans les caisses du bureau de change où il travaillait depuis trois ans. 
Après trois années de collaboration, Sayfoulaye D., 28 ans, a causé un préjudice de 7,1 millions francs à son employeur. Poursuivi pour abus de confiance, le mis en cause a été arrêté par la Division des investigations criminelles.
Lors de son interrogatoire, Sayfoulaye qui était caissier dans un bureau de change, sis à la rue Carnot, s’est dit envoûté par un inconnu le 7 septembre dernier. D’après ses dires, ce dernier l’a hypnotisé en lui serrant la main. C’est dans ces circonstances qu’il lui a fait savoir qu’il a été mandaté par son patron, avant de lui demander le versement des recettes du jour.
Sayfoulaye D. dira qu’il s’est exécuté sans réfléchir. Mais, l’exploitation de son téléphone portable a permis de constater qu’il a transféré une partie des fonds dans son compte wave. Une découverte qui n’a pas plaidé en faveur du délinquant qui a été déféré au parquet, puis envoyé en prison le 14 septembre.
Face au juge du tribunal des flagrants délits de Dakar, Sayfoulaye D. a maintenu ses déclarations faites à l’enquête préliminaire jurant qu’il a perdu toute lucidité au moment où il remettait les 7,1 millions francs à son bourreau.
Avec l’aide de sa famille, il a versé un acompte de 2 milllions francs à la partie civile, laquelle a dégagé en touche la thèse de l’envoûtement. M. Diallo a renseigné que le prévenu n’a pas fait la situation de la caisse le jour des faits. C’est le lendemain qu’il l’a contacté pour lui confier qu’il a donné les recettes à un inconnu.
Estimant l’abus de confiance constant, le maître des poursuites a demandé l’application de la loi pénale. Assurant la défense des intérêts du prévenu, Me Cissé a sollicité une application bienveillante de la loi, soulignant que son client a pris l’engagement de rembourser la somme reliquataire de 5 millions francs.
Dans son délibéré, le juge a condamné le prévenu à trois de prison assortis du sursis et au paiement d’un dédommagement de 6 millions francs.

Vérifier aussi

Russie : Décès mystérieux d’un étudiant sénégalais

Inhumé en Russie, l’étudiant sénégalais Amadou Tidiane Diallo était porté disparu six mois avant son …