𝐂𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞́ 𝐝𝐞 𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐮 𝐌𝐀𝐄𝐒𝐄: 𝐄́𝐜𝐥𝐚𝐢𝐫𝐜𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥’𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐮𝐥𝐚𝐭 𝐆𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐮 𝐒𝐞́𝐧𝐞́𝐠𝐚𝐥 𝐚̀ 𝐁𝐚𝐫𝐜𝐞𝐥𝐨𝐧𝐞.
𝐂𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞́ 𝐝𝐞 𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐮 𝐌𝐀𝐄𝐒𝐄: 𝐄́𝐜𝐥𝐚𝐢𝐫𝐜𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥’𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐮𝐥𝐚𝐭 𝐆𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐮 𝐒𝐞́𝐧𝐞́𝐠𝐚𝐥 𝐚̀ 𝐁𝐚𝐫𝐜𝐞𝐥𝐨𝐧𝐞.

Urgent! Affaire supposée évasion d’un détenu avec le bracelet électronique: Les menaces et mise en garde du ministre de la Justice

Le ministère de la Justice dément l’information diffusée par un média national, et largement reprise par la presse, faisant état de la fuite d’un nommé Moustapha Diop, qui serait introuvable alors qu’il aurait été placé sous bracelet électronique.

Dans une note, les services de Aissata Tall Sall tiennent à éclairer l’opinion qu’il n’existe, dans la base de données du Centre de surveillance électronique, « aucune personne répondant sous cette identité ». Ils informent qu’une enquête sera menée pour identifier la source de cette « fausse information ».

Publicités

« À ce jour, aucune personne placée sous bracelet électronique n’a pu s’en départir », insiste le ministère.
« Une désinformation de telle nature sur un sujet aussi sensible et ce, dans le seul but de chercher à décrédibiliser le fonctionnement ou l’administration de la justice, ne saurait être tolérée », selon Aissata Tall Sall.

Rappelons que 244 personnes qui sont en conflit avec la loi portent actuellement le bracelet électronique au Sénégal. La révélation a été faite par le directeur adjoint des affaires criminelles et de grâce et coordonnateur du centre de surveillance électronique. Il s’exprimait en marge d’un atelier de partage, avec les acteurs de la justice de Ziguinchor relatif au bracelet électronique. Avant de rappeler que le Sénégal dispose actuellement d’un stock de 1000 bracelets électroniques.

 

 

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …