Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Ziguinchor/Fissure à Yewwi: Sonko indexé

Taxawu Senegaal, Bëss du niakk, Jengu tabax, Set Sénégal, entre autres partis membres de la coalition Yewwi askan wi (Yaw), ont été surpris après la publication des listes. Ils dénoncent un «coup organisé» par Pastef qui, «depuis longtemps, nourrissait le vœu d’investir l’essentiel des listes par ses militants pour se garantir une majorité au Conseil municipal, oubliant même qu’il a des alliés». Une «démarche unilatérale» qui, selon eux, a été «validée» par leur leader, Ousmane Sonko. «Le candidat à la mairie de Ziguinchor est complice de telles manœuvres. Ousmane Sonko a bafoué les fondamentaux de la coalition qui a un accord cadre objectif, ambitieux, et qui vise 2024», accusent Pape Bodian, Ahmadou Hann, Simon Lazare Badiane et autres. Ces responsables se disent «déçus de cet acte» de Pastef et son chef. «Ils se croient supérieurs à tous les partis membres de la coalition et la locomotive au point de prendre l’initiative de s’enfermer seuls dans une maison périphérique pour confectionner la liste de Yewwi sans y associer aucun membre de la coalition ni les commissions départementales et communales des investitures», déplorent-ils. Ces responsables de Yaw, frustrés par «de petites gens maladroites qui ont saboté l’esprit de la coalition par ignorance, par arrogance», estiment que les «patriotes» n’ont pas rendu service à leur coalition. «Le seul responsable, c’est Ousmane Sonko qui fait semblant de respecter la coalition alors qu’il la manipule en profondeur pour arriver à ses fins», martèlent-ils encore. Par conséquent, ces membres de Yaw ont manifesté leur refus de faire partie d’une coalition «prise en otage par Pastef». «Nous gelons toute activité au sein de la coalition et réitérons notre engagement pour le progrès de notre localité», clament-ils. En attendant, ils déplorent cette «crise de confiance» créée par Ousmane Sonko et conseillent aux Ziguinchorois de voter pour une équipe municipale «responsable et sincère».

Publicités

Vérifier aussi

Economie: Diomaye impose des taxes aux entreprises françaises

Le président du Conseil européen, Charles Michel, était en visite à Dakar lundi 22 avril. Il …