Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Ziguinchor: Les blouses blanches réclament des arrières de primes

C’est dans l’enceinte de l’hôpital de la Paix de Ziguinchor que les travailleurs, fortement mobilisés, ont égrené un chapelet de maux qui gangrènent la structure sanitaire.

La question des arriérés de primes et d’indemnités a été soulevée par ces derniers. Des mois sans solde qui plongent les blouses blanches  dans une colère. Et lorsque le représentant de l’intersyndicale de l’hôpital, Pape Manga,  évoque la question, c’est pour dire ceci : «Nous trainons des arriérés  de primes depuis plusieurs mois. Rien n’a changé dans cet hôpital qui boucle ses dix ans d’existence.

Publicités

Les difficultés structurelles sont toujours là. Pas assez de lits dans les salles, la radiographie standard est en panne depuis six mois. L’hôpital de la Paix est plus que malade», diagnostique le syndicaliste devant des travailleurs très mobilisés sur fond de brassards rouges.

Et comme si cela ne suffisait pas, les travailleurs ont également évoqué la faible subvention allouée à cet Etablissement de santé de niveau 2 (EPS2). «Inacceptable !», déplorent ces blouses blanches qui ont pointé du doigt la précarité dans laquelle baigne l’hôpital, surtout  dans la prise en charge des malades.

Une situation inconcevable pour des patients qui fréquentent la structure sanitaire qui souffre, selon les travailleurs regroupés autour de l’intersyndical composée du SAMES et du SYNTRAS. Ils  se disent déterminés à poursuivre le combat, pour l’amélioration de leurs  conditions de travail.

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …