Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Macky tombe sous l’article 27 »
Macky tombe sous l’article 27 »

3eme candidature du président Macky Sall: «SEUL LE CONGRES DE L’APR EST HABILITE A L’ANNONCER»

La polémique sur la candidature du président Macky Sall pour un 3ème mandat continue encore de susciter de vives réactions partout dans les deux camps, opposition comme pouvoir. C’est juste dans ce contexte, que l’ex-député «Apériste» de Nioro, Momath Sow alias “Malaw” s’est évertué à donner son avis sur la candidature du président Macky Sall, son mentor.

Pour lui “seul le congrès de l’Alliance pour la République (APR) est habilité à annoncer cette candidature et pouvoir la défendre par la suite. A part ce congrès, personne d’autre n’a ni le privilège ni le droit de répondre à cette question, y compris le président Macky Sall, principal concerné par cette affaire. Les personnes qui refusent aujourd’hui le droit à une nouvelle candidature au président, n’ont aucun droit à cela. Et, par conséquent, n’ont été mandatées par qui que ce soit pour de telles appréciations et exigences”, a annoncé Malaw Sow, devant une presse venue peu nombreuse.

Publicités

Partageant cependant son point de vue sur la gouvernance autour du président de la République, l’ancien président du Conseil départemental de Nioro somme le président Macky Sall à changer de comportement. Autrement dit, à ne plus promouvoir ou confier des postes de responsabilité aux anciens agents de l’État ou du gouvernement ayant déjà commis une faute grave ou infraction conduisant à leur limogeage. Mais, par surprise, constate Malaw Sow, “ces personnes sont souvent reconduites ou réaffectées à d’autres ministères, institutions où elles sont promises comme directeurs généraux ou présidents de Conseil d’administration (PCA), sans raison valable. Alors que, dans la règle normale des choses, elles doivent être poursuivies en justice, faire en sorte que le droit soit dit”. Très remonté contre ces agissements, traitements en caresse et cette impunité manifeste de cette catégorie de leaders, le responsable «Apériste» affirme sans détours que “ce sont ces mêmes personnes qui provoquent tous les désagréments vécus par le président Macky Sall dans son système de gouvernance, tant sur le plan politique qu’institutionnel”.

A l’endroit de la plateforme F24, Malaw Sow conseille à ses dirigeants de choisir plutôt comme accoutrement le rouge, à la place du blanc. “On ne peut pas vivre une amertume en se revêtant de blanc qui est une couleur de paix et piété”. L’ancien député de Nioro a, par ailleurs, invité le président Macky Sall à préserver la paix et la sécurité dans le pays. Mais il se dit intrigué par le ministre de l’Intérieur qui n’est pas habitué à anticiper sur les incidents. Un manquement qui, à la limite, est souvent source de l’ampleur des dégâts aux moments de troubles.

Vérifier aussi

Meurtre de l’oncle de Birame Souleye Diop à Thiès : Du nouveau

L’enquête sur le meurtre de Assane Diop, du nom du vigile tué au marché Nguélaw …