Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Election Présidentielle : L’invitation de Khalifa Sall à la jeunesse de Taxawu Sénégal
Election Présidentielle : L’invitation de Khalifa Sall à la jeunesse de Taxawu Sénégal

Appel au dialogue : La coordination de  Taxawu Senegaal- Pikine recommande à Khalifa Sall de répondre à Macky 

La coordination de Pikine du mouvement Taxawu Senegaal recommande à son leader, Khalifa Sall, et à ses autres responsables nationaux de répondre favorablement à l’appel au «dialogue inclusif» lancé il y a quelques jours par le chef de l’Etat Macky Sall. Une décision qui intervient après celle de Tambacounda tout en tenant compte de plusieurs considérations, après avoir recueilli l’avis des militants à la base.

La Coordination départementale Taxawu Senegaal Pikine invite solennellement son président, Khalifa Aba­bacar Sall, à répondre favorablement à l’appel au dialogue du président de la République. D’ailleurs, ils invitent tous les leaders de la Coalition Yewwi Askan Wi à participer à ce dialogue. Ainsi, les partisans de Khalifa Sall recommandent vivement à toutes les autres forces de l’opposition à participer au processus de dialogue pour l’intérêt supérieur de la Nation et la stabilité du pays.

Publicités

Etant la deuxième invitation après celle faite au patron de Taxawu Senegal par la coordination départementale de Tambacounda. Celle-ci a recueilli les avis des 8 sections communales qui la composent.  Par ailleurs El Hadj Mamadou Ndiaye, Coor­donnateur départemental de Pikine de Taxawu Senegaal, a tenu à préciser que cette initiative «n’est nullement venue de (leur) leader Khalifa Ababacar Sall et encore moins de l’instance supérieure de notre plateforme Taxawu Senegaal. Elle a été souverainement décidée par la base, en l’occurrence la coordination Taxawu Senegaal du département de Pikine, compte tenu de la culture démocratique, qui a toujours  prévalu dans notre organisation. Chaque instance, chaque militant est appelé à donner sa  position avant que la Coor­dination nationale n’émette une position officielle, en toute transparence et dans le respect de la volonté majoritaire».

Face à l’assistance, le coordonnateur, M. Ndiaye, renseigne que le Bureau départemental de militant/section Pikine, élargi à l’ensemble des coordonnateurs communaux, a, «à l’unanimité, décidé de se prononcer sur l’actualité politique nationale et prenant à témoin l’opinion, rendre publique sa position quant à l’appel au dialogue lancé par le président de la République en direction des différentes composantes de la classe politique».

Pour rappel, lors d’une sortie médiatique tenue le samedi 22 avril 2023 sur les ondes d’un média de la place, le chef de l’Etat, interpellé sur la crispation de l’espace politique et des risques de violence qu’une telle situation pourrait engendrer, a solennellement convié les acteurs de tous  bords à des discussions sur les questions de l’heure.

Ainsi, les partisans de Khalifa Sall, pour justifier leur position, s’appuient sur plusieurs considérations relatives au fait que «la démocratie sénégalaise a toujours reposé sur le dialogue et la recherche permanente de consensus, que l’histoire politique de notre pays témoigne à suffisance que tous les acquis démocratiques n’ont été possibles qu’à la faveur de l’acceptation des acteurs de dialoguer, notamment dans les années 90, que l’opposition et la Société civile ont jusqu’ici tenu le Président Macky Sall pour unique responsable de la rupture du dialogue entre le pouvoir et opposition». Mais aussi en tenant compte des «appels au dialogue lancés par le président Khalifa Ababcar Sall, réitérés par monsieur le maire de Dakar, Barthélemy Dias, face à la montée de la violence notée à la veille du procès opposant le président Ousmane Sonko au ministre Mame Mbaye Niang».

Vérifier aussi

Urgent! Secteur de l’habitat: La baisse de 0,2% du coût de la construction des logements neufs annoncée

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) vient d’annoncer la une baisse …