Bambey : Le Saes annonce une grève
Bambey : Le Saes annonce une grève

Bambey : Le Saes annonce une grève

Les enseignants affiliés au Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) de l’université Alioune Diop de Bambey seront en grève le lundi 06 février 2023. Mais les enseignants précisent que ces 24 h de grève ne sont qu’un avertissement. Car, ils affirment que si rien n’est fait, ils n’excluent pas de bloquer les enseignements et les activités administratives jusqu’à la satisfaction totale de leurs doléances.

Dans un communiqué, le Saes de l’Université de Bambey constate «avec regret et amertume que le recteur continue d’ignorer sa plateforme revendicative et pose plusieurs actes qui sont contraires aux principes de bonne gouvernance. Cette posture du recteur est un manque de respect et de considération vis-à-vis du Personnel d’Enseignement et de Recherche (Per)».

Publicités

Dans la note reçue, la Coordination Saes-Uadb lance des alertes au recteur pour la prise en charge immédiate et sans délai de leurs doléances. Sur leur plateforme revendicative, les enseignants exigent la satisfaction totale de leurs doléances énumérées en plusieurs points. Il s’agit de la «mise en place d’un conseil d’administration de l’Université, d’un recrutement d’enseignements, d’achat d’équipements qui favorisent la recherche pour l’amélioration des conditions de travail». Ils demandent également la livraison des infrastructures pédagogiques, la tenue de la conférence budgétaire de l’université, la commission d’avancement des personnels d’enseignement et de recherches 2021, 2022 et 2023 et le respect du régime de retraite.

Concernant la mise en place du Conseil d’administration de l’Université, la coordination Saes-Uadb révèle que depuis l’élection des membres Per et Pats, la situation n’avance pas contrairement aux autres universités. Alors que la date butoir, poursuit le document du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, était fixée au 31 janvier 2023.

Pour la livraison des infrastructures pédagogiques, le communiqué souligne que les deux amphithéâtres de 500 places sont en phase de finition après une visite effectuée le 11 janvier dernier. Mais les enseignants constatent que le raccordement de l’électricité des deux amphis n’est pas encore effectué ainsi que l’installation de l’éclairage, la construction de toilettes, la réfection et équipement de l’amphithéâtre, la construction d’un autre amphi de grande capacité.

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …