Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Ousmane Sonko
Ousmane Sonko

Candidature du Président PASTEF en 2024: YAW porte le combat 

Face à la menace qui plane sur sa candidature à la présidentielle de 2024, Ousmane Sonko du PASTEF peut compter sur le soutien de ses camarades de Yewwi Askan Wi (YAW). La conférence des leaders de cette coalition l’a réaffirmé ce mardi, tout en intégrant une motion de soutien à Khalifa Sall, victime de la furie des militants vendredi dernier, lors du grand rassemblement organisé Place de la nation par le F24.

Sans voix devant les manifestations de Ziguinchor, la conférence des leaders de Yaw a finalement réagi ce mardi. Les camarades d’Habib Sy – qui en assure la présidence – sont d’abord revenus sur le succès du rassemblement du F24, en termes de mobilisation et salué la volonté des membres de cette nouvelle entité, déterminés à porter le combat contre « l’injustice » et les « dérives » du régime. « Nos compatriotes ont exprimé leur rejet total de toute prétention à vouloir briguer un troisième mandat à la fois immoral et illégal », estime la conférence des leaders de Yaw dans un communiqué parcouru par Rewmi Quotidien.

Publicités

Evoquant l’affaire Ousmane Sonko, l’instance dirigeante de Yaw constate d’abord que Macky Sall et son régime « sont encore en train de poser un acte de désobéissance contre la volonté populaire ». « Il n’existe aucun segment du peuple où le complot contre le président Ousmane Sonko, maladroitement transformé en affaire judiciaire n’ait été dénoncé », ajoutent le document. Mais, semble regretter la même source, « Macky (Sall) s’entête et s’engage dans la voie de la confrontation, voire du chaos ».

En conséquence, Habib Sy et ses camarades promettent de s’ériger en sentinelle aux côtés du président de Pastef « pour faire échouer le projet funeste de Macky Sall d’empêcher sa candidature » à la présidentielle de février prochain. Le même engagement profitera à Khalifa Sall que les leaders de Yaw considèrent comme « un pilier » de la démocratie sénégalaise. Es qualité, l’ancien maire de Dakar mérite alors « respect et considération ». Ce qui amène la conférence des leaders de Yaw à appeler à l’unité. « Plus que jamais unie, la coalition Yaw apporte son soutien total au président Khalifa Sall. Elle lance un appel aux militants et sympathisants de savoir raison gardée  et de cultiver l’esprit de solidarité, à l’instar des leaders », précise la même source, faisant allusion au comportement de la foule qui, vendredi dernier, avaient conspué le président de Taxawu Senegaal’’.  

Vérifier aussi

Meurtre de l’oncle de Birame Souleye Diop à Thiès : Du nouveau

L’enquête sur le meurtre de Assane Diop, du nom du vigile tué au marché Nguélaw …