Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
g

Comment jeûner sainement pendant le Ramadan ? Les problèmes de santé à prendre en compte

Pendant le mois sacré du Ramadan, de nombreux musulmans à travers le monde jeûnent pendant la journée. Pour être sûr de se sentir au mieux de sa forme tout en se privant de manger et de boire, il est important de faire attention à ce que l’on consomme avant et après le jeûne.

La clé du ‘’suhoor’’, le repas d’avant l’aube, est de constituer des réserves d’énergie avec des glucides non raffinés. Plus tard, lors de la rupture du jeûne à ‘’l’iftar’’, il est important de manger beaucoup d’aliments rassasiants, mais toujours sains, et d’éviter l’excès de sel.

Publicités

Le jeûne du ramadan ne présente aucun danger pour les personnes en bonne santé, mais il peut être préjudiciable aux personnes ayant des problèmes de santé. Le jeûne affectant le taux de sucre dans le sang, il est particulièrement risqué pour les diabétiques. C’est pourquoi il est important que les musulmans chez qui l’on a diagnostiqué un problème de santé, quel qu’il soit, consultent leur médecin généraliste avant le début du ramadan. Certaines personnes peuvent ressentir de la fatigue, des maux de tête et des vertiges au cours de la journée. C’est généralement le cas des personnes qui ne se réveillent pas pour le repas d’avant l’aube (suhoor). Il est important d’avoir une alimentation et un mode de vie sains tout au long de l’année, mais encore plus pendant le ramadan pour garantir une bonne expérience du jeûne.

Comment se préparer pour la journée pendant le ramadan ?

Il convient également de garder à l’esprit qu’un jeûne de plusieurs heures sans consommation de liquides peut entraîner une déshydratation. Pour éviter cela, il est essentiel de boire beaucoup d’eau tout au long de la nuit.

Une erreur fréquente consiste à sauter le suhoor le repas d’avant l’aube dans l’espoir de mieux dormir. Un suhoor équilibré et nourrissant permet d’éviter les baisses d’énergie, les fringales, les sautes d’humeur et les maux de tête au cours de la journée. Ce repas d’avant l’aube doit être composé d’un équilibre entre les protéines, les graisses saines et les glucides à libération lente. Cette combinaison permet de maintenir un taux de glycémie stable et de rester rassasié plus longtemps.

Que manger à la rupture du jeûne ?

À l’iftar, lorsque vous rompez le jeûne, vous devez vous réhydrater et faire le plein d’énergie. Une façon très traditionnelle de rompre le jeûne consiste à manger des dattes avec de l’eau ou du lait, ce qui est idéal pour apporter du sucre naturel, des nutriments et du liquide.

La soupe est très populaire pour l’iftar dans de nombreuses régions du monde musulman, et c’est un excellent choix car elle fournit des liquides et de l’énergie et peut contenir une variété de légumes, de légumineuses et de céréales. Dans les cultures d’Asie du Sud, les gens commencent souvent leur iftar avec des fruits frais, ce qui est également un bon moyen d’apporter à l’organisme des sucres naturels pour l’énergie, ainsi que l’eau contenue dans les fruits.

Le repas de l’iftar pendant le ramadan peut être un événement festif, on organise parfois de grandes réunions avec la famille et les amis. Mais il est important de se rappeler qu’une surconsommation d’aliments riches ou gras entraînera probablement une sensation de fatigue et de léthargie et ne sera bénéfique ni à votre santé ni à vos efforts spirituels.

Vérifier aussi

telechargement 10

Amadou Lamine Sall, Poète: Le « WOLOF » comme langue officielle à la place du « FRANÇAIS »

Le Débat a été ouvert depuis Mohamed. La question posée depuis Jésus. Le verdict est …