Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
riz

Dakar : 5,8% des ménages n’assurent qu’un seul repas par jour

La conjoncture économique et sociale a affecté les ménages à Dakar au quatrième trimestre 2022. En effet, durant cette période, les ménages qui n’assurent qu’un seul repas par jour sont ressortis à 15,8%. Un peu plus de la moitié des familles enquêtées (51,90%) assurent trois repas par jour au quatrième trimestre contre 66,0% au trimestre précédent. 65,6% des ménages déclarent une hausse du niveau général des prix.

Publicités

L’enquête de perception de la conjoncture par les ménages (Epcm) a fait ressortir, au quatrième trimestre 2022, une hausse des dépenses alimentaires pour la plupart des ménages interrogés (94,8%). Concernant des dépenses d’électricité, 64,1% des foyers ont noté une hausse entre leurs deux dernières factures. S’agissant du transport, une hausse ou stabilité est relevée pour la majorité des familles (90,5%). Pour leur part, les dépenses de santé et de scolarité sont restées stables pour 50,0% et 56,2% des ménages, respectivement. S’agissant de la conjoncture sociale, l’enquête fait ressortir au quatrième trimestre de 2022 que la plupart des ménages de Dakar ont accès à l’eau potable (98,8%) et à l’électricité (98,8%). L’assainissement est resté peu accessible (23,8% des ménages). Le taux moyen de scolarisation des enfants de plus de six ans à Dakar s’établit à 90,8% (90,6% dans les familles moyennes contre 91,4% dans les grandes familles). La proportion de ménages ayant des enfants de moins de 18 ans qui travaillent se situe à 5,0% (5,6% pour les familles moyennes contre 0,0% dans les grandes familles). En outre, 9,7% des familles moyennes comptent des enfants confiés contre 0,0% pour les grandes familles. Un peu plus de la moitié des familles enquêtées (51,90%) assurent trois repas par jour au quatrième trimestre contre 66,0% au trimestre précédent, soit une baisse de 14,1 points en variation trimestrielle. Les ménages qui n’assurent qu’un seul repas par jour sont ressortis à 15,8%. L’inflation, l’incapacité du principal soutien et les délestages constituent les principaux chocs subis par les ménages au quatrième trimestre 2022. En effet, 65,6% des ménages déclarent une hausse du niveau général des prix, 8,8% relèvent l’incapacité du principal soutien de famille tandis que 3,8% d’entre eux sont affectés par des coupures d’électricité. Par ailleurs, les pertes d’emploi sont déplorées par 1,5% des enquêtés.

Confiance des ménages

Cependant, au quatrième trimestre 2022, la confiance des ménages s’est améliorée de 15,8 points par rapport au trimestre précédent. L’indicateur qui la synthétise est ressorti à 89,6 et est resté encore au-dessous de sa moyenne de long terme. Globalement, les ménages ont été optimistes sur leur situation financière personnelle et sur la situation économique du pays, au quatrième trimestre 2022. Concernant leur situation financière, les soldes correspondants à leur capacité d’épargne actuelle et future se sont respectivement améliorés de 9,7 points et 5,0 points et se situent respectivement au-dessus et au-dessous de la moyenne de longue période. De même, le solde d’opinion relatif à l’opportunité de faire des achats importants a, également, augmenté de 22,7 points sur la période. Pour ce qui est de la situation économique du pays, les ménages ont été moins pessimistes au quatrième trimestre 2022, en comparaison au trimestre précédent. Les soldes correspondants à leur niveau de vie présente et future se sont respectivement renforcés de 3,8 et 5,8 points, en variation trimestrielle, et demeurent toujours au-dessous de leurs moyennes de long terme. Pour sa part, les craintes des ménages sur une éventuelle hausse du chômage se sont atténuées (-9,0 points) sur la période. Toutefois, le solde correspondant est ressorti à 5,2 et se situe au-dessus de son niveau de longue période.

Vérifier aussi

image1170x530cropped 4

Haïti : L’instabilité alimente la recrudescence des violences sexuelles

L’instabilité alimente la recrudescence des violences sexuelles à l’égard des femmes à Haïti, a indiqué …