Yewwi Askan Wi
Yewwi Askan Wi

Dialogue politique: Yewwi Askan Wi réaffirme son opposition et averti Khalifa Sall

Dans un communiqué rendu public ce lundi 12 juin, la coalition Yewwi Askan Wi a réaffirmé sa non-participation au dialogue politique initié par le président Macky Sall. Mais, Déthié Fall et ses camarades avertissent, sans le nommer, Khalifa Sall qui a décidé de prendre part au dialogue et disent tirer toutes les conséquences sur cette participation au dialogue du leader de « Taxawu Senegaal ». 

La coalition Yewwi Askan Wi s’oppose encore une fois de façon catégorique à la tenue du dialogue politique qui est d’ailleurs en cours. Les leaders de ladite coalition considèrent que le dialogue politique n’a aucune importance « La coalition Yewwi Askan Wi réaffirme son rejet catégorique sans intérêt pour le Sénégal. Elle porte à la connaissance de l’opinion qu’elle n’est représentée par aucune organisation ou personne physique à cette farce politique », ont-ils fait savoir.

Publicités

Dans ce même ordre d’idées, Ousmane Sonko et ses camarades estiment que le dialogue politique ne doit pas se tenir dans un contexte où le pays est secoué par des tensions politiques ayant occasionné des pertes en vies humaines et matérielles énormes. Toujours dans ce sillage, la coalition Yewwi Askan Wi indique que plus de 500 jeunes sont détenus dans les locaux de la police, de la gendarmerie et de la prison, mais également le leader du Pastef qui est par ailleurs membre permanent de la coalition Yewwi Askan Wi est aujourd’hui sous résidence surveillée. C’est au regard de tous éléments que les leaders de la coalition la plus représentative de l’opposition disent ne pas pouvoir participer au dialogue politique qu’ils considèrent d’ailleurs comme un « deal politique ».

Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi rappellent dans la foulée que leur charte interdit tout rapprochement avec le pouvoir en place pour des deals « Pour que nul n’en ignore, la coalition Yewwi Askan Wi rappelle les dispositions pertinentes de sa charte fondamentale selon lesquelles, tout membre doit « s’abstenir, individuellement, de tous compromis ou compromissions avec le régime de Macky Sall », précisent-ils   dans le communiqué.

Ils  poursuivent « La coalition Yewwi Askan Wi se réserve le droit de tirer toutes les conséquences à l’encontre de tout transgresseur de celles-ci », ont-ils conclu. Une façon pour les leaders de Yewwi Askan Wi de mettre en garde Khalifa Sall qui a pris la décision de prendre part au dialogue politique. 

EL HADJI MODY DIOP (stagiaire)

Vérifier aussi

Musique : Wally Seck annule son concert du 27 avril 2024

Wally Seck qui avait initialement prévu de célébrer son anniversaire le 27 avril 2024 à …