Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Diomaye, la comédie a assez duré…

Présider aux destinées de notre cher Sénégal n’équivaut pas à jouer de la comédie. Cela ne consiste pas non plus à calomnier, à mentir, à chercher ses repères inlassablement sous l’ombre d’un autre. Diriger un pays, c’est d’abord avoir une forte personnalité, du charisme, de la maturité, connaître les rouages de l’État, avoir un sang-froid olympien mais aussi et surtout ne pas l’ouvrir si ce n’est que pour balbutier.

Mon pays ne mérite pas cette humiliation, oui il s’agit bien de cela! Une humiliation. Déjà, nous commençons à être là risée de tout le monde. Ce n’est pas la personne Diomaye qui nous dérange, loin de là. Ce qui est frustrant, aberrant, honteux à la limite, c’est la légèreté avec laquelle ses souteneurs, le prince de Sweet en premier, prennent notre Nation qui a toujours incarné l’excellence. Jamais, de mémoire d’homme, un candidat n’a été aussi laxiste, impondéré, risible à la limite que ce qui sert de candidat à l’ex-pastef. Pire, certains qui se disent intellectuels, tels des gens dont le cerveau a été lavé, formaté, font semblant d’être avec lui pour essayer de l’avoir dans leur poche, croyant certainement que le vent allait tourner.

Publicités

Oui, le vent pourrait tourner, nous n’en disconvenons ! Au contraire, c’est ce qui fait le charme de la démocratie. Seulement, vouloir que le vent tourne pour se refaire une santé politique, au point de vouloir hypothéquer notre beau pays, NON!

Peut-être qu’il est un excellent agent des impôts et domaines, nous le félicitons. Il peut être aussi un très bon éleveur de moutons, de poules, de pintades, d’oies…. c’est bien. Mais quant à ses capacités à diriger notre pays? Disons-nous la vérité quand-même…. Diomaye est loin d’être celui que ses souteneurs opportunistes veulent nous faire croire. Dans ses prises de paroles, c’est la catastrophe dès qu’il ouvre la bouche. Entre balbutiements, mensonges, calomnies et comédies, tout le monde peut être servi.

L’on a essayé de limiter les dégâts en le coachant à la hâte mais cela n’a pas fonctionné. Ousmane Sonko, pour essayer de sauver la face, a entrepris de battre campagne avec lui mais isolément. Aurait-il honte des bourdes et bêtises de Diomaye? Bref, il bat campagne et les gens oublient que ce n’est pas lui ( Ousmane Sonko) qui est le candidat mais c’est Bassirou Diomaye Faye, celui que même le mentor a fui pour ne pas se ridiculiser. En tout cas, le Sénégal, notre Sénégal ne mérite pas pareille humiliation.

Bacary Seck, Coordinateur du Réseau Républicain d’Information et de Communication 

Vérifier aussi

Réforme foncière : Pr Amsatou Sow Sidibé apporte des précisions sur la situation

Réforme foncière : les éclairages du Pr Amsatou Sow Sidibé. La célèbre agrégée de droit …