Education au Sénégal: Une étude montre que seule 1 fille sur 3 atteint l'école Secondaire
Education au Sénégal: Une étude montre que seule 1 fille sur 3 atteint l'école Secondaire

EDUCATION: Lancement semaine nationale de la petite enfance

Les autorités vont donner le coup d’envoi de la Semaine nationale de la petite enfance, ce lundi 4 décembre. Il s’en suivra une série d’activités qui seront déroulées, jusqu’au 11 décembre courant, dans plusieurs localités du pays en faveur de la petite enfance. Le thème de cette dix-septième (17e ) édition est : «L’éducation à la paix dès la petite enfance».

Top départ pour une semaine d’activités, de réflexion et de plaidoyer pour le bien-être et l’avenir des toutpetits, sur toute l’étendue du territoire national. Les autorités lancent, ce lundi matin, la Semaine nationale de la petite enfance. La cérémonie officielle de cette édition, la 17e du genre qui se déroulera du 4 au 11 décembre 2023, est prévue au Grand théâtre national Doudou Ndiaye Rose, «sous la présidence effective du président de la République Macky Sall», annonce un communiqué de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (ANCTP). En plus du lancement, suivi d’une exposition et d’une cérémonie officielle présidée par le chef de l’Etat, plusieurs programmes sont au menu de ces 7 jours «d’activisme» notamment, entre autres, «l’inauguration de cases des tout-petits, les 07 et 08 décembre à Thiamène dans le département Louga et à Richard-Toll dans le département de Dagana», indique la source.

Aussi l’ANCTP, en partenariat avec la Banque mondiale, profitera-t-elle de cette semaine pour «partager l’enquête sur le développement de la petite enfance menée récemment». «Nous avons travaillé à innover, en réduisant un peu les activités menées au niveau de Dakar pour les décentraliser dans les régions». Il y a également l’organisation d’une randonnée pédestre, le samedi 09 décembre. Une journée de réflexion et des engagements, avec les partenaires techniques et financiers, sur les stratégies et moyens de promotion de l’éducation à la paix, marquera la dernière activité avant la clôture de l’événement à Dakar.

RELEVEMENT DU TAUX BRUT DE PRESCOLARISATION

Déjà, justifiant le choix du thème retenu, face à la presse, le lundi 27 décembre dernier, la Directrice générale de l’ANCTP, Mme Maïmouna Cissokho Khouma, a rappelé que «depuis 2007 l’agence organise une semaine dédiée aux tout-petits. Dans le but de rester dans le même sillage que l’année dernière, dont le thème tournait autour de l’éducation aux valeurs, l’éducation à la citoyenneté, le Comité scientifique a jugé nécessaire de poursuivre la réflexion autour de ces valeurs en choisissant de mettre l’accent sur la paix, de promouvoir l’éducation à la paix dès la petite enfance».

Mme Maïmouna Cissokho Khouma n’a pas manqué de préciser que l’ANCTP prend en charge toute la petite enfance, à savoir les cases des tout-petits, les écoles maternelles publiques, les garderies communautaires, entre autres, depuis 2010. «Nous avons en charge près de 3 000 structures, plus de 800 cases des tout-petits sur l’étendue du territoire national», a-t-elle relevé, ajoutant que l’agence «accompagne et encourage les communautés à en créer davantage, parce que parmi nos missions, il y a cette promotion du modèle de la case des tout-petits»

Toutefois, a-t-elle reconnu, il se pose le défis de la préscolarisation, pour l’augmentant de façon significative du taux brut de fréquentation du cycle préscolaire qui est de 18,6%, depuis 2022. «Nous faisons face à plusieurs défis. C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de réalisations à travers l’accès, la construction de la case des tout-petits, la réhabilitation et l’équipement, mais il reste à relever le taux de fréquentation», a-t-elle soutenu lundi dernier à Dakar.

Vérifier aussi

Journée de Vote symbolique au Sénégal: Le 25 février gravé en noir 

Des sénégalais se sont rendus ce dimanche dans leurs lieux de vote habituels pour observer …