Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
WhatsApp Image 2024 03 15 at 09.24.44 e1710494893859

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE: Le CPCS initie des séances de prières pour l’apaisement

Le consortium panafricain des compétences en synergie (CPCS) initie des séance de prières pour l’apaisement de la Présidentielle au Sénégal. Dans un communiqué rendu public, ledit consortium a tenu ce vendredi à la mosquée sénégalaise de la Commune de Treichville sise à l’Avenue 8 à Treichville (Abidjan) des prières.

Pour le dimanche, l’Eglise Notre Dame du Perpétuel Secours, sise à l’Avenue 21 à Treichville (Abidjan) va faire de même pour des prières panafricaines en amont du scrutin du 24 Mars 2024 en République du Sénégal, pour un vote sans violence, toujours de Paix et de réussite référentielle totale en République du Sénégal, un Sénégal toujours inspirant pour les autres Nations africaines. Ce consortium avance ces raisons. « La République du Sénégal, pays ami de la Côte d’Ivoire et de bon nombre de pays, est une référence démocratique sur notre continent et va tenir sa présidentielle ce 24 Mars 2024.

Publicités

Ainsi, afin d’accompagner ce pays et ce peuple frère dans ce cadre, car ne dit on pas que « tout ce qu’on lie avec foi er ferveur dans les Cieux, est également lié sur la Terre » fin de citation et désireux qu’il en soit ainsi, avec un scrutin présidentiel que nous voulons de réussi à tous niveaux et à toutes les étapes organisationnelles et de résultats en République du Sénégal, comme ce pays sait si bien le faire, le Consortium Panafricain des Compétences en Synergie en abrégé CPCS, une Organisation Internationale Panafricaine d’Observation Electorale, avec à sa tête actuelle un Ivoirien et ses collaborateurs d’autres nationalités, qui suivent depuis belle lurette le Sénégal dans son parcours démocratique, a cru bon de mener cette activité de prières en amont du vote, et ceci dans ce grand carrefour d’intégration qu’est la Côte d’Ivoire, et au profit et au bénéfice de la République du Sénégal, pays modèle et inspirant en matière démocratique », lit-on dans le communiqué.

Et de poursuivre : »C’est dans ce contexte et cadre, que le CPCS va étendre et perpétuer à chaque fois que de besoin, pour être pour chaque pays qui sera en compétition ». De l’avisdes initiateurs, cet acte est une contribution désormais citoyenne et panafricaine, pour la paix en Afrique lors de toute élection. « C’est une onction divine sur le Sénégal pour qu’il reste toujours la source inspiratrice en matière de démocratie pour nos Nations africaines.

Vérifier aussi

presse 1080x900 1 e1718033086725

Secteur de la Presse: Ousmane Sonko parle encore et avertit! La menace ne passera pas

Comme il a l’habitude de le faire lorsqu’il était dans l’opposition, défoulé comme pas possible, …