Émigration clandestine: Des femmes enceintes et des bébés parmi les naufragés

En dehors de nos frontières, le navire Open Arms a porté secours à presque 200 personnes au large des côtes libyennes. Cette opération a été réalisé en 24 heures par l’Open Arms, le seul navire de sauvetage actuellement en mer Méditerranée. Dans cette embarcation, nous signale-t-on, il y a des femmes enceintes et des bébés.

Publicités

Malgré les morts et les sensibilisations de tous les jours, les gens continuent de prendre les pirogues pour tenter de rejoindre clandestinement l’eldorado. Pourtant, certains pensent que cette nouvelle vague se déroule seulement au pays de la Teranga. à tort, puisque c’est en Libye qu’un navire humanitaire, actuellement le seul d’ailleurs à sillonner la zone de recherche et de sauvetage, a porté secours à près de 200 personnes, dont des femmes enceintes, des enfants et des bébés, en l’espace de seulement 24 heures.

« En 24 heures, le navire Open Arms a porté secours à presque 200 personnes au large des côtes libyennes », indique Info migrants selon qui, hier mercredi 11 novembre, dans la matinée, le bateau humanitaire a secouru une centaine de migrants, tombés à l’eau après le naufrage de leur frêle embarcation. Parmi elles, se trouvaient des enfants et des bébés.  « Le plancher de l’embarcation a cédé », peut-on lire sur le compte Twitter d’Oscar Camps, le fondateur de l’Ong Open Arms. Quelques heures auparavant, dans la soirée du 10 novembre, le navire humanitaire avait déjà récupéré à 88 personnes en mer Méditerranée. « Les 88 vies sauvées d’un navire à la dérive, qui menaçait de couler dans les eaux internationales, sont à bord de l’Open Arms », avait twitté Oscar Camps. A en croire notre source, ces personnes sont « épuisées et dans un état de santé très précaire, mais en sécurité ».  D’après toujours les informations que nous avons reçu d’Oscar Camps au moins deux femmes enceintes figureraient parmi les rescapés. Le bateau pneumatique sur lequel se trouvaient ces migrants avait été « gravement endommagé » durant la tentative de traversée. « Beaucoup d’essence s’est répandue à l’intérieur », a encore tweeté Oscar Camps.  L’Open Arms avait repris la mer le 4 novembre pour porter secours à des embarcations en détresse au large des côtes libyennes. Il est actuellement le seul navire humanitaire à sillonner la zone de recherche et de sauvetage. Dans le même temps, au moins treize personnes cherchant à fuir la Libye ont, elles, trouvé la mort mardi dans le naufrage de leur embarcation, sans avoir pu être secourues.

Cheikh Moussa SARR

Vérifier aussi

Égypte: Les migrants en situation irrégulière reçoivent des amendes de 1 000 dollars

En Égypte, les migrants en situation irrégulière doivent désormais s’acquitter d’une amende de 1 000 …