Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Face à la panique de la vieille classe politique, le peuple jubile (Prof Mary Teuw Niane)

À une journée de la clôture de la campagne électorale, les représentants de la vieille classe politique paniquent, ils tirent tous sur DIOMAYE. Même sa frêle ombre leur fait peur !

Ils voient déferler les foules volontaires que ni l’argent et encore moins la peur n’ont déplacé pour accueillir avec joie et détermination DIOMAYE et SONKO.

Publicités

Ils voient l’affection et l’amour naturels des Sénégalais de tout âge envers DIOMAYE. Ils voient combien les jeunes collent à leurs idoles dont la prison a démultiplié la popularité.

SONKO et DIOMAYE n’ont pas besoin d’argent pour rassembler les foules, pour drainer cette ferveur incommensurable que l’argent ne produit pas, que les ruses et les leurres d’une campagne ne peuvent faire éclater.

C’est le produit de la fidélité à leurs idées, de l’attachement aux intérêts des populations et aux bases de la souveraineté nationale. C’est parce que DIOMAYE est le peuple sénégalais que le peuple Sénégalais le lui rend.

À un jour de la clôture de la campagne électorale, la vieille classe politique et ses alliés paniquent. Ils tirent sur tout ce qui ressemble à Diomaye. Les soi-disants candidats de l’opposition soft jettent un à un le masque. En fait, ils ne sont opposés qu’à BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE. Ils n’étaient là que pour la galerie, pour tenter la diversion, et chercher maladroitement à détourner des voix qui devraient aller vers DIOMAYE. Car pour cette caste de pilleurs des deniers publics, de mange-mil, de défenseurs intéressés des intérêts étrangers, de spoliateurs fonciers, de prête-noms, de candidats à la continuité du régime du Président-putschiste, il n’y a qu’un adversaire, le candidat du PROJET, le candidat DIOMAYE.

En ces dernières heures de campagne, la peur s’est vraiment emparée du camps de l’anti-Senegal.

Les mallettes d’argent fonctionnent à merveille, les frontières vont s’ouvrir, la circulation inter région va être légalisée, les hommes et femmes non républicains de l’administration vont être réquisitionnés pour valider l’expulsion de représentants dans les bureaux de vote, prolonger à des heures indues le vote dans certaines localités. Ils sont prêts à tout pour que DIOMAYE ne passe pas au premier tour. Soyons encore plus déterminés qu’eux à nous opposer à tous leurs vils projets, leurs ruses, leurs intimidations, leurs tentatives de corruption, pour que se réalise la victoire de DIOMAYE au premier tour.

Le peuple sénégalais rêve tout simplement d’un Sénégal meilleur, juste et prospère.

Le dimanche 24 mars 2024 sera le jour où le Soleil lèvera vraiment à l’Est, où enfin le rideau de fumée qui enveloppe notre pays depuis les indépendances se déchirera. Il va alors naître le Sénégal que nous aimons, le Sénégal dont nous aspirons.

Vivement que DIOMAYE soit élu dès le premier tour !

Saint Louis, jeudi 21 mars 2024

Prof Mary Teuw Niane

Vérifier aussi

En matière foncière, il ne faut réformer qu’en tremblant ! Par Professeur Amsatou SOW SIDIBE

Le foncier nous tient en haleine. C’est parce que la terre est le seul refuge …