Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 9 14

Greve des agents des collectivités locales, Cherté du cout de l’Internet, Motion de Censure: ‘’Ñoo Lank’’ plaide pour une médiation 

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le collectif ‘’Noo Lank’’ s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité. Le collectif invite d’abord le régime en place à engager des discussions avec les agents des collectivités locales pour faire cesser leur grève qui dure depuis plusieurs mois, les interpelle également sur les coûts élevés de la connexion internet avant d’appeler, dans la foulée, la coalition Benno à ne pas déposer une motion de censure contre le nouveau gouvernement. 

‘’Noo Lank’’ dit d’emblée s’associer aux inquiétudes des sénégalais sur les problèmes liés à l’état civil. En effet, depuis des mois, des grèves ont été constatées dans la plupart des centres d’état civil, privant ainsi une grande partie de la population, un droit de disposer de son état civil à travers les extraits de naissance, les certificats, les actes etc. Une situation qui n’a pas laissé indifférente à Noo Lank qui invite l’Etat et les agents des collectivités locales à régler cette situation le plus rapidement possible.

Publicités

Dans le même sens, le collectif s’insurge contre la cherté excessive des coûts de l’internet des données mobiles et de leur épuisement rapide. Ainsi, Noo Lank interpelle le nouveau régime en place à prendre en considération ces préoccupations majeures des sénégalais à l’ère du numérique et de l’inter-connectivité. A cet effet, Daouda Gueye et ses camarades exigent à Orange Sénégal de revoir ses prix à la baisse et les met en garde sur cette question. Le collectif entend, dans ce sillage, se rapprocher beaucoup plus aux sénégalais qui vivent ce « pillage » pour élever leurs voix contre ce qu’il qualifie de « forfaiture ».

Sur un autre registre, Noo Lank s’est exprimé sur l’actualité politique de ces derniers jours marquée par une supposée motion de censure que le groupe parlementaire Benno tenterait de déposer pour provoquer la démission du gouvernement du Premier ministre. Le collectif demande, à ce sujet, aux députés de BBY d’adopter une posture républicaine tout en leur rappelant qu’ils ne détiennent pas la majorité absolue pour provoquer la démission du nouveau gouvernement.

Pour Noo Lank, les priorités sont ailleurs et que l’on doit privilégier le dialogue, la discussion pour l’intérêt supérieur de la nation. 

EL HADJI MODY DIOP 

 

Vérifier aussi

7K3KNTN7M3NR6JW5U46EFJSVQI

1,3 million de pèlerins sont arrivés à La Mecque

Pour l’édition 2024 du Hajj 1445 Hégire, à la date de samedi dernier, plus de …