Serigne Mountakha a prié ce vendredi à Guédiawaye.
Serigne Mountakha a prié ce vendredi à Guédiawaye.

Grogne des transporteurs: Serigne Mountakha lève le mot d’ordre de grève

Après plusieurs jours de grève, les transporteurs ont décidé de suspendre leur mot d’ordre sur recommandation du Khalife général des mourides  Serigne Mountakha. Des responsables syndicaux ont rencontré le guide religieux à Porokhane où il séjourne actuellement. Lequel leur a assuré qu’il va entreprendre des discussions conciliantes avec les autorités.

En bras de fer avec le gouvernement depuis plus d’une semaine à cause des 23 mesures arrêtées dans le cadre d’une réorganisation du trafic des véhicules de transport et pour réduire les accidents, les transporteurs ont finalement accepté de revenir à de meilleurs sentiments. En effet, ils ont accédé à la demande de Serigne Mountakha, pour lever leur mot d’ordre de grève dès ce mardi. Les responsables syndicaux que sont Gora Khouma, Alassane Ndoye et leurs camarades ont d’ailleurs rencontré le guide religieux à Porokhane où il se trouve présentement pour les besoins du Magal de Mame Diarra Bousso. Selon les informations recueillies, « le marabout a pris sur lui, l’engagement de discuter avec les autorités pour un allégement des mesures ». Particulièrement celles qui consistent à supprimer les porte-bagages des véhicules de transport, et l’interdiction de circuler de 23 heures à 05 heures du matin.

Après cette audience avec le Khalife de Touba, la déclaration du secrétaire général du Syndicat national des transporteurs routiers du Sénégal, Alassane Ndoye est même attendue dans les prochaines heures.

Cette grève illimitée qui a démarré le 17 janvier dernier, a dû impacter les usagers en raison des difficultés inhérentes à leur mobilité. Il faut signaler que cette crise du transport est survenue au lendemain de l’accident tragique de Sikilo, avec plus de 40 morts dénombrés. Un drame suivi d’un autre accident après un deuil national de 3 jours à Sakal avec un bilan de 22 morts.

 

A propos de Mor Fall

Check Also

Ngouda MBOUP " Serigne Bassirou GUÈYE doit être traduit devant le Cours Suprême de la Magistrature"

Ngouda MBOUP  » Serigne Bassirou GUÈYE doit être traduit devant le Cours Suprême de la Magistrature »

Mouhamadou Ngouda Mboup, enseignant-chercheur en droit public à l’Ucad, demande au ministre de la justice …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR