Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
L’Alliance Démocratique pour une Afrique Émergente
L’Alliance Démocratique pour une Afrique Émergente

Ignorée au sein de Benno: L’Alliance Démocratique pour une Afrique Émergente se révolte

L’Alliance Démocratique pour une Afrique Émergente/Joowléene (ADAE/J), membre du Benno Book Yaakar, dit ne plus être impliquée dans le fonctionnement de cette coalition. Elle a fait part de sa colère ce dimanche, lors d’une réunion du bureau politique.

D’après les alliés contestataires, « l’ADAE/J a été de tous les combats, sur plusieurs fronts pour soutenir, tant sur le débat d’opinion, que sur la sensibilisation encore plus sur le poids électoral ». C’est la raison pour laquelle, ils disent regretter « un manque de considération de la part des responsables du Benno, au premier chef le président de la coalition et non moins président de la République, Macky Sall ». Il faut rappeler que depuis quelques temps, et en perspective de la présidentielle 2024, nombreux sont alliés de la majorité présidentielle, qui plaident la création d’une nouvelle coalition politique.

Publicités

Ce, en lieu et place d’une simple coalition électorale, avec une nouvelle dynamique et une nouvelle offre programmatique aux sénégalais. Le GHC/LER avait même recommandé la mise en place d’une instance dirigeante, totalement inclusive avec des rencontres périodiques plus régulières. De même, le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) dont la composition et le fonctionnement ont toujours été à l’origine de légitimes récriminations, devrait, selon ces alliés, améliorer sa gouvernance inclusive en élargissant sa composition ». Synergie Républicaine qui réclamait une meilleure considération, est d’ailleurs dans cette même logique.

A l’instar de l’ancien président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse qui, même s’il n’est pas inscrit dans le registre des contestataires, a récemment indiqué la voie à suivre. A travers une opération de vente de cartes, l’objectif visé consiste à renouveler les instances de la coalition au pouvoir et de la redynamiser avant l’échéance 2024.

 

Mamadou SALL

Vérifier aussi

telechargement 4 5

Aprés 100 jours au pouvoir: Les premières réformes de Bassirou Diomaye Faye

Après 100 jours à la tête du Sénégal, le président Bassirou Diomaye Faye est confronté …