Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Lac Rose
Lac Rose

Lac Rose: Le tourisme Sénégalais dans la crainte avec l’extraction du sel

Debout sur les bords du lac Retba au Sénégal, plus connu sous le nom de lac Rose en raison de la couleur de ses eaux, Maguette Ndiour désigne un monticule de sel de 200 tonnes que des hommes versent lentement dans des sacs sous la chaleur étouffante de midi.

Dans deux mois, les exploitants auront vendu tout le sel extrait de ce lac situé à une quarantaine de kilomètres de Dakar, séparé de l’océan Atlantique par une étroite dune de sable, et connu internationalement pour la couleur rose qu’il prend à certaines périodes de l’année. En cause: la montée spectaculaire du niveau des eaux pendant la saison des pluies de cette année, de juin à octobre, où les inondations ont été fréquentes. Le lac a aujourd’hui une profondeur de six mètres contre deux à trois habituellement, souligne l’activiste écologiste local Ibrahima Khalil Mbaye. Le sel y est donc fortement dilué et de nouvelles pollutions pourraient détruire cet écosystème fragile, s’alarme-t-il. Selon Ousmane Ndiaye, directeur de la météorologie à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie, « les pluies ont été exceptionnelles » tant en termes d’intensité journalière que sur la durée.

Publicités

Coup dur financier

L’augmentation soudaine du volume d’eau du lac en août a emporté quelque 7.000 tonnes de sel déjà extraites, ce qui représente une perte financière d’environ 235.000 dollars, assure Maguette Ndiour, alors que 3.000 familles de la région gagnent leur vie grâce à l’extraction du sel.

A présent que la profondeur a augmenté, impossible d’extraire le sel traditionnellement, c’est-à-dire de remplir un sceau en se tenant debout sur le lac. Et la plupart des hommes ne savent pas nager. La salinité du lac a aussi fortement diminué avec les abondantes eaux de pluie. Une mauvaise nouvelle pour le tourisme, car « avec moins de sel, le lac va perdre sa couleur rose » due à la présence d’un micro organisme qui développe un pigment rouge pour résister à la concentration de sel et au soleil, affirme M. Mbaye. C’est ce que constate Julien Heim, un touriste français de 21 ans, qui débarque tout juste d’un petit tour en barque sur le lac. « C’était cool, mais il n’y a plus de terrasses sur les berges et le lac n’est pas rose », souligne-t-il.

A quelques mètres de là, dans le village au bord du lac, Maimouna Fedior, mère de quatre enfants, a perdu une grande partie de sa marchandise – des peintures, des masques et des bibelots en bois – lorsque les eaux ont inondé sa boutique.

Début octobre, le ministre de l’Environnement, Alioune Ndoye, s’est rendu au lac Rose pour une visite. Des échantillons d’eau ont été prélevés pour une analyse de qualité. Les résultats n’ont pas encore été publiés.

Vérifier aussi

81379311 58628275 e1720185143588

Nominations du ministre Ibrahima Sy au Ministère de la Santé: Le SAMES marque son désaccord

Le Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a fait part …