L’épouse Absa Faye fut l’étudiante de Bassirou Diomaye Faye

evenue l’une des premières Dames du Sénégal, les traces d’Absa Faye, la deuxième épouse du tout nouveau président, sont dévoilées par L’Observateur. A Dakar, sa ville natale, comme à Marane Bougar, village d’origine de sa maman Fatou Ndour, un paisible village situé dans la commune de Diakhao (situé dans la région de Fatick), rares sont les personnes, selon le journal, qui connaissent la nouvelle épouse de Bassirou Diomaye Faye.

Publicités

La nouvelle de sa situation matrimoniale en tant qu’épouse du Président de la République du Sénégal ainsi que son appartenance au village de Marane Bougar avaient déjà fini de faire le tour des localités environnantes. D’après le chef du village, Dir Kor Ndour, « Absa Faye est la fille de ma cousine, Fatou Ndour. Comme sa mère, elle est née et a grandi au quartier « Ben Tally » de Dakar. C’est d’ailleurs dans cette partie de la capitale sénégalaise qu’Absa, ses sœurs et leur frère ont fait leurs cursus scolaires ». Il poursuit, dans le quotidien : « Et même si Absa Faye, ses sœurs et leur frère n’ont jamais mis les pieds dans ce village, ce n’est pas le cas pour leur mère, Fatou Ndour ».

Deuxième fille d’une fratrie de cinq enfants dont 4 filles et 1 garçon, Absa Faye a fait son cursus scolaire dans les différents établissements scolaires de « Ben Tally ». Décrite par le chef de village comme une fille très brillante dans les études, Absa Faye a pu intégrer l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar pour suivre des cours de Gestion avant de s’envoler pour la France. C’est là qu’elle a rencontré son « futur coup de cœur » et son professeur de fiscalité, Bassirou Diomaye Faye.

Selon un proche de Diomaye Faye, « au début de leur relation en tant professeur et étudiante, Bassirou n’avait jamais songé partager, un seul jour, sa vie sentimentale avec Absa Faye. D’ailleurs, il ne cessait de répéter qu’il ne va jamais prendre une seconde épouse. Tous ses projets étaient de se consacrer à sa première épouse ainsi qu’à leurs enfants. Par contre, devant l’intelligence, la discipline et le caractère brillant de son étudiante, Absa Faye, qu’il ne manquait pas de souligner, Bassirou Diomaye avait beaucoup de respect et d’estime à l’égard de la jeune fille ». Mais au fil du temps, l’inspecteur des Impôts et domaines a fini par tomber sous le charme de la dame.

« C’est en 2022 que Bassirou voulait la prendre comme seconde épouse. Malheureusement, avec la maladie de son grand frère, Thierno Faye, un sourd-muet victime de cancer, il a finalement décidé de reporter le mariage » a révélé la source. Avant d’ajouter : « ce n’est qu’en 2023, plus précisément le 4 février, à 2 mois 10 jours de son emprisonnement, que leur union a été scellée par les membres des deux familles ». Absa Faye est restée aux côtés de son homme, selon l’interlocuteur, durant l’incarcération de son époux pendant près d’une année.

Ce n’est qu’à la libération de son mari à quelques jours de l’élection présidentielle du 24 mars 2024, que la deuxième épouse du Président de la République du Sénégal va voir, pour la première fois depuis leur mariage.

Vérifier aussi

Exposé pour une vente aux enchères: Le cri d’alarme des amis de Léopold Sédar Senghor contre la dispersion de sa bibliothèque

Ils se mobilisent pour que la bibliothèque du poète et ancien président du Sénégal ne …