prison

Mermoz : Un garagiste en prison après 20 ans d’occupation illégale d’un terrain

 
Depuis 20 ans, Maguette Ndoye s’est installé illégalement sur un terrain, situé à Mermoz Pyrotechnique. Malgré les multiples sommations de la Dscos, il a refusé de quitter les lieux. Envoyé en prison pour occupation illégale de terrain, le garagiste de 60 ans a été traduit hier, devant le tribunal de Dakar statuant en matière de flagrants délits. 
Maguette Ndoye a occupé une parcelle pendant 20 ans sans droit. Quand le nommé Aliou Thiam a acquis le terrain en 2021, il a demandé au mis en cause de libérer les lieux à maintes reprises. Pour lui faciliter son déménagement, il lui a même envoyé 700.000 francs au mois de mars dernier. Seulement, Maguette Ndoye n’a pas bougé d’un iota. Ce sont les éléments de la brigade de la Foire qui l’ont finalement embarqué en même temps que le soudeur métallique Moussa Sène. Devant le tribunal des flagrants délits de Dakar hier, Maguette Ndoye a argué que le terrain appartient à l’État. « J’ai formé deux générations sur ce site.
J’y ai fait 20 ans. C’est le nommé Alassane Tall qui a réclamé en premier la propriété du terrain. Mais, il ne m’a montré aucun document. Il en est de même pour Aliou Thiam qui m’a remis 700.000 francs pour que je quitte les lieux. J’avais restitué ledit montant à son mandataire Omar Seck. Je lui ai exigé de me fournir un titre de propriété », a martelé le sexagénaire qui a avoué avoir donné l’autorisation à Moussa Sène de s’installer sur le site. Ce que celui-ci a confirmé. Face au substitut du procureur, les deux prévenus ont soutenu avoir libéré les lieux au moment de leur arrestation.
D’après l’avocat de la partie civile, Maguette Ndoye n’a pas restitué les 700.000 francs. Il s’est retrouvé en prison à cause de son entêtement. La robe noire a réclamé le franc symbolique. Le maître des poursuites a requis trois mois de prison assortis du sursis. Selon Me Assane Dioma Ndiaye, le titre foncier réclamé est de 300m2. Maguette Ndoye occupe 180m2 et il a entrepris des démarches auprès de la Sicap pour l’attribution du terrain.
« Il ne peut pas être poursuivi pour occupation illégale de terrain car les superficies ne correspondent pas. Avant même l’arrestation, il a quitté les lieux », a plaidé Me Ndiaye. Conseil de Moussa Sène, Me Alioune Alioune Badara Fall a aussi sollicité le renvoi des fins de la poursuite, soulignant que son client occupe les lieux du chef de son coaccusé. Déclarés coupables d’occupation illégale de terrain, les prévenus ont finalement écopé d’une peine d’avertissement de trois mois avec sursis.
KADY FATY 

A propos de Mohamed

Check Also

JUSTICE : Les Moustarchidines contre-attaquent dans l'affaire Amy Ndiaye

JUSTICE : Les Moustarchidines contre-attaquent dans l’affaire Amy Ndiaye

Les violences survenues en fin de semaine dernière au sein de l’hémicycle sénégalais commencent à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR