Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
assembleee

Mimi Touré pour la dissolution de l’Assemblée Nationale dès le 31 juillet

L’ancien Premier ministre Aminata TOURÉ a indiqué, vendredi, que l’actuelle Assemblée nationale ne reflète en rien la volonté populaire exprimée le 24 mars dernier pour qu’Ousmane SONKO y va pour présenter sa déclaration de politique générale.

Publicités

« Une Déclaration de politique générale devant une Assemblée nationale qui ne reflète pas la volonté populaire n’a aucun sens. L’actuelle Assemblée nationale ne reflète en rien la volonté populaire exprimée le 24 mars dernier. Le candidat de la Coalition Benno Bokk Yakaar artificiellement majoritaire à l’Assemblée nationale Amadou Ba a été battu dès le 1er tour en collectant que 35% des suffrages », a-t-elle écrit sur X.

Aminata TOURÉ ne trouve aucun intérêt pour le Premier ministre de présenter une Déclaration de politique générale devant une Assemblée nationale qui n’a plus aucune légitimité.

« La volonté de changement des Sénégalais a été nette et franche en élisant le Président Bassirou Diomaye FAYE  à  54%.  Donc que l’on aille résolument vers la dissolution de l’Assemblée Nationale dès le 31 juillet et qu’une nouvelle Assemblée nationale soit élue et alors la DPG du Premier ministre aura du sens, il présentera alors la vision et les perspectives de son gouvernement à des députés légitimement élus pour les cinq prochaines années », précise-t-elle.

Cependant, il faut souligner qu’au vu de l’Article 87 de la Constitution, le dissolution de l’Assemblée nationale ne peut pas se faire durant les deux premières années de Législature.

L’ancien Premier ministre le commencé le décompte de la Législature au jour des Législatives de 2022. À l’époque, il n’y avait pas encore de Législature. Cette dernière a été installée en Septembre 2022.

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …