Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Niveau d’endettement du Sénégal : Arona Coumba Ndoffène Diouf exprime ses inquiétudes
Niveau d’endettement du Sénégal : Arona Coumba Ndoffène Diouf exprime ses inquiétudes

Niveau d’endettement du Sénégal : Arona Coumba Ndoffène Diouf exprime ses inquiétudes

Candidat déclaré à la candidature de l’élection présidentielle de février 2024, le professeur Arona Coumba Ndoffène Diouf se dit très préoccupé par la gestion des hydrocarbures et le niveau d’endettement du Sénégal.

Face à la presse hier, lundi 24 avril 2023, le responsable moral de l’Alternance Citoyenne And Déffar Sénégal (ACAD-Sénégal) a axé son inquiétude sur trois aspects dont le niveau très inquiétant de l’endettement du Sénégal, raison de la cherté exacerbée de la vie, sans précédent, dans le pays, et l’absence de professionnalisme et d’expérience des structures institutionnelles qui encadrent le secteur pétrolier et gazier sénégalais au vu de la gouvernance non transparente et inefficace de l’administration du président Macky Sall, sorti récemment de scandales financiers les plus graves de l’histoire du pays.

Publicités

« Je suis concerné et très préoccupé par la gouvernance des hydrocarbures sénégalais par le président Macky Sall », a déclaré sans fioritures le professeur Arona Coumba Ndoffène Diouf. Selon le président de Alternance Citoyenne And Déffar Sénégal (ACAD), « Aujourd’hui, non seulement les autorités sénégalaises ne sont pas préparées à cet enjeu économique majeur, mais encore la mise en place du cadre de gestion des revenus pétroliers et gaziers du pays est toujours dans le tâtonnement ou en cours, alors que les premiers barils sortiront du fond océanique dans quelques mois ». Et le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2024 d’alerter, « je voudrai, ici, alerter mes compatriotes sénégalaises et sénégalais et l’opinion internationale sur les manquements et l’inaptitude du gouvernement du président Macky Sall, constatés dans les divers aspects des cadres réglementaires et institutionnels pour une bonne prise en charge de la gouvernance de nos ressources pétrolières et gazières. »

Concernant le niveau d’endettement du pays, le président de Alternance Citoyenne And Déffar Sénégal (ACAD) soutient que « Le Sénégal durant les vingt-trois décennies (c’est-à-dire d’Abdou Diouf jusqu’au président Macky Sall), n’a jamais connu un niveau d’endettement au point d’être alerté par tous les organismes internationaux », notamment la Banque mondiale et le FMI en 2022.

A l’en croire, « tous les rapports que ces derniers ont donnés au gouvernement sénégalais, relevaient surtout du niveau de l’inflation que le Sénégal n’a jamais connu dans l’histoire. Et, ceci est dû simplement au fait que le président de la République, a mis le pays à un niveau très inquiétant d’endettement. » D’après le responsable moral d’ACAD-Sénégal : « Le président même a dépassé les limites de l’UEMOA qui était arrêté à 70%. Le Sénégal est à 75%. Donc pourquoi tout cet endettement ? C’est simple, c’est parce que le président voudrait faire des réalisations de 2019 jusqu’à 2024 et dire aux Sénégalais que je suis un bon travailleur. »

Vérifier aussi

Baisse des prix des denrées de première nécessité : Sérigne Guèye Diop donne rendez-vous sous peu

La baisse imminente des prix des denrées de première nécessité, est patiemment attendue par les …