Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Nouveau Gouvernement : Point besoin de précipitation !

Le nouveau gouvernement d’Ousmane Sonko, premier Ministre a été mis en place ce mercredi. Les trente Ministres et Secrétaires d’Etat vont procéder aux passations de service dès ce lundi dans le souci de se mettre au travail, le plus rapidement possible. Ils savent tous qu’ils sont très attendus par les sénégalais sur les cinq priorités annoncées et sur bien d’autres.

L’emploi et l’employabilité des jeunes ainsi que la lutte contre la cherté de la vie sont érigés en sur-priorité. Donc, il faut bien sûr aller vite pour apaiser les inquiétudes et surtout démentir les détracteurs qui prédisent déjà un échec des politiques annoncées. C’est pour cette raison que l’attitude du nouveau Pm trahit une certaine agitation. La raison tient au fait que les attentes sont énormes et les promesses lourdes.

Publicités

Pour qui connait le contexte mondial et national, il y a de quoi nourrir des appréhensions. Mais, ce n’est nullement le moment de verser dans la précipitation. Certaines réformes immédiates sont à portée de main. Nous pensons notamment à la réduction du train de vie de l’Etat, à la lutte contre les exonérations fiscales douteuses, le cumul des fonctions, les emplois fictifs, à la suppression des institutions budgétivores à utilité peu probable, à la réduction des prix du carburant, des denrées de première nécessité, etc. Ce serait des mesures optimales pour restaurer un certain climat de confiance. Mais d’autres, vitales également, demandent plus de temps.

Les réformes annoncées sur les institutions notamment la Justice, la souveraineté économique, demandent plus de temps. L’idée est d’éviter de se tromper. C’est pour cette raison que des concertations sont même annoncées sur nombre de ces questions. Les nouveaux tenants du pouvoir, surpris eux-mêmes par la victoire de Diomaye au premier tour, sont subitement conscients du poids de leur responsabilité et n’ont nullement envie de décevoir. Ils ont pris conscience de l’immense espoir placé en eux pour des ruptures systémiques qui ne doivent pas cependant balayer les acquis fondamentaux. Car, tout n’est pas mauvais dans un système qui leur a permis d’arriver au pouvoir et surtout d’acquérir autant de connaissances et d’expériences dans de nombreux domaines.

Le casting n’est pas mauvais s’agissant du Gouvernement. Il faudra alors s’armer de patience et de courage et agir avec sérénité et courage. Nul besoin alors de continuer à se comporter en opposant et tenir certains types de discours sur les ‘’ennemis’’. Car, une fois au pouvoir, le seul souci doit être la satisfaction des préoccupations majeures des sénégalais.

Et comme on sait que le chantier est immense et que l’on ne peut pas tout faire, il est important d’éviter d’être distrait et de perdre du temps. Car, l’adversaire de tout régime qui arrive au pouvoir, ce sont non pas ses opposants, mais cette masse silencieuse qui attend de bénéficier d’un minimum vital. Les gouvernants qui ne le comprennent pas en versant dans la paranoïa excessive et la chasse aux sorcières finissent toujours par en payer le prix.

Assane Samb

Vérifier aussi

Présence des bases françaises au Sénégal : Ousmane Sonko catégorique « La volonté du Sénégal de disposer de lui-même est …..»

Autre point évoqué : la présence des bases militaires françaises au Sénégal ». Alors que le leader …