Officiel – Le TAS réduit la suspension d’Ahmad Ahmad à la FIFA pour deux ans

Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) de Lausanne a rendu son verdict aujourd’hui, 8 mars, sur l’affaire du Président de la CAF Ahmad Ahmad contre la FIFA. Il réduit la sanction du malgache.

TAS a réduit l’interdiction de M. Ahmad Ahmad au FIFA de 5 à 2 ans après son appel de lundi au tribunal arbitral du sport. Le président de la CAF a également été condamné à une amende de 50 000 francs suisses.

Cette décision signifie qu’il n’est pas éligible pour briguer le poste de président de la CAF et qu’il ne participera pas aux élections de vendredi. Patrice Motsepe sera donc le futur président de la CAF comme le souhaite le “Protocole de Rabat”. Les autres candidats en lice (Augustin Senghor, Ahmed Yahya et Jacques Anouma) ont tous accepté la proposition faite par la FIFA.

Le dirigeant malgache de 60 ans a été suspendu pour cinq ans par la FIFA pour plusieurs manquements éthiques « coupable d’avoir enfreint les articles 15 (Devoir de loyauté), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux ou autres avantages) et 25 (Abus de pouvoir) de l’édition 2020 du code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’art. 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018 ».

Il était à la tête de la CAF depuis 2017 et avait annoncé sa candidature pour briguer un second mandat de 4 ans.

Check Also

67 cas positifs, 1 décès, 349 108 vaccinés

Le ministère de la Santé et de l’action sociale a fait le point sur la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR