Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Levée du corps de Me Ousmane Sèye : Me El hadji Diouf rend hommage à l'homme multidimensionnel
Levée du corps de Me Ousmane Sèye : Me El hadji Diouf rend hommage à l'homme multidimensionnel

Présidentielle 2024: Me El Hadj Diouf déclare sa candidature

La coalition Bby part elle en lambeaux ? Toute porte à le croire. En son sein, des candidats naissent. Hier, Me El Hadj Diouf a déclaré sa candidature et n’exclut pas de se ranger derrière celui qui sera choisi par Macky Sall. Avocat bien connu pour sa carrière juridique, il a choisi de se lancer dans un défi politique.

Me El hadji Diouf, leader du Parti des travailleurs du peuple (Ptp) a déclaré sa candidature pour la présidentielle de 2024, hier face à la presse. Ce dernier membre de la coalition Bby entend briguer le suffrage des sénégalais et pour espérer être porté au pinacle. Il mise sur le pétrole et le gaz. En conférence de presse, il indique n’avoir pas besoin d’argent mais conduire son peuple vers le bonheur, la dignité. « C’est mon crédo et je dirais à la coalition Benno Bokk Yakaar en m’adressant   à   Macky   Sall   que   je   suis   le meilleur candidat de la coalition.

Publicités

Et si je suis choisi, je pense que je serai le meilleur et forcément en phase avec son peuple », dit-il. Au cas contraire, selon Me El Hadj Diouf, si on lui montre un autre candidat avec plus de chance que lui, présentant des garanties et gouverner avec eux, il s’agira de miser sur l’unité car « l’union fait la force ». « Nous faisons face à une opposition qui fait appel à la lutte et il faut être fort pour sauver le pays. Je me retirerais si on nous présente un candidat capable de battre cette opposition rancunière », a-t-il ajouté. Il indique que les portes du dialogue ne sont guère fermées, ce dernier n’exclut pas de trouver une coalition et de faire de la concession.

Etant donné que « sa personne » importe peu, il argue que ce pays est plus important. « Il faut un candidat consensuel mais gouverner dans la dignité et en fonction d’un programme qui sera entériné », a exigé Me El Hadj Diouf.

ROSITA MENDY (Stagiaire)

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …