Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Scandale au ministère des Sports: Idrissa Seck « Que la loi s'applique contre Diattara, si… »
Scandale au ministère des Sports: Idrissa Seck « Que la loi s'applique contre Diattara, si… »

Présidentielles 2024: Idrissa Seck parle du droit de participation de Sonko mais zappe la question du troisième mandat

Idrissa Seck souhaite qu’Ousmane Sonko participe à la présidentielle de 2024. Il fait face à la presse actuellement dans ville à Thiès où il aborde l’actualité nationale. Mieux, Idrissa Seck déclare que personne n’a peur de la candidature d’Ousmane Sonko en 2024, y compris lui.

Le leader de Rewmi a fait face à la presse ce vendredi mais Idriss Seck a refusé de parler du 3ème mandat. « Je vous connais, vous mes amis journalistes, je0 sais pourquoi vous êtes là. Dites la vérité, vous voulez savoir ma position sur un possible troisième mandat de Macky Sall ? Vous voulez savoir si je suis candidat à la présidentielle, oui ou non ? », s’est-il interrogé.

Publicités

Avant de rajouter : « Je ne vais pas aborder le sujet du troisième mandat, je ne vais pas non plus annoncer ma candidature, du moins pour aujourd’hui. » « Oui, vous allez devoir attendre. Vous savez pourquoi il faut attendre ? Car on ne connaît pas encore les intentions du président Macky Sall. Macky Sall est un berger, car il y a un adage qui dit ‘Balangay oup guémignou samm, dangay kham loumou weuliss’. Dans un autre français ‘Parler à tort et à travers‘. Alors que Macky Sall ne donne aucune indication sur ses intentions, donc puisque nous ne connaissons pas ses intentions, il va nous falloir attendre le moment venu », dit Idy.

Sur la question du 3éme mandat, le leader de Rewmi n’a pas hésité, c’est peut-être donc une déception pour tous les militants et les observateurs qui attendaient qu’Idrissa Seck parle du 3ème mandat de Macky ou annonce sa candidature. La seule réponse qu’il a sorti c’est qu’il a le droit d’être candidat. Car d’après la constitution du Sénégal seul trois situations interdisent à un Sénégalais de postuler à la présidence. Il y a le fait de ne pas avoir 18 ans, le fait de ne pas être exclusivement de nationalité sénégalaise et le fait d’avoir fait deux mandat successif… », a-t-il ajouté entre autres.

Vérifier aussi

25 Avril 2017- 25 Avril 2024: Le Sénégal se rappelle d’Issa Samb « JOE OUAKAM » , Un révolutionnaire authentique

Le sculpteur, poète, peintre et auteur sénégalais Issa Samb, plus connu sous le nom d’artiste …