Injures et menace de mort : 30 millions francs réclamés à Mame Goor Diazaka 
Injures et menace de mort : 30 millions francs réclamés à Mame Goor Diazaka 

Presidentielles 2024: Mame Goor Diazaka quitte Benno Bokk Yakaar

La désignation du candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) qui a pris du temps a finalement été actée ce samedi 09 septembre. Ainsi, le Président de la République qui avait le dernier mot a choisi Monsieur Amadou Bâ.

Publicités

Une décision qui ne sera pas sans conséquences puisque a t-on l’habitude de dire « Qui choisit, élimine ». Dès l’annonce de la nouvelle, certains ont montré leur désaccord sur le choix du chef, d’autres par contre, ont approuvé la décision tout en appelant les bases à l’union. Mame Goor Diazaka, qui n’est pas de la coalition BBY, candidat déclaré a pris la décision de surseoir à sa candidature et annonce soutenir la candidature de Amadou Bâ, son ami et fidèle allié. Il faisait partie des premiers hommes politiques à déclarer leur candidature. Mame Goor Diazaka puisque c’est de lui qu’il s’agit a annoncé dans un entretien accordé à Reference Actu qu’il soutient désormais son ami et frère Amadou Bâ qui l’a appelé dès l’annonce de la nouvelle. Pour le Secrétaire général du mouvement Déclic, « J’avais bien décider de briquer le suffrage des Sénégalais mais, suite à la désignation de Amadou Bâ, je plis à ma décision et apporte sans condition, tout mon soutien au Premier à qui je souhaite bonne réussite. »Pour le cas Abdoulaye Daouda Diallo, Mame Diazaka d’espérer une attente totale entre le Président du CESE et le Président qui doivent se rencontrer dans les toutes prochaines heures.Pour le cas Aly Ngouille Ndiaye, le conseiller à la mairie de la Ville de Rufisque d’accepter son choix mais fustige la manière dont -il l’a fait.

Vérifier aussi

Education nationale : Un recensement des enseignants recommandé par le ministre 

Arès une forte demande, le personnel des enseignants du Sénégal sera finalement recensé et s’agira …