Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présence de SONKO au tribunal
Présence de SONKO au tribunal

Procès « SWEET BEAUTY »: La défense de Sonko démonte le réquisitoire du procureur

Ce mardi 23 mai, le procureur Abdou Karim Diop a requis 10 ans de réclusion criminelle contre Ousmane Sonko, jugé pour viol dans l’affaire Sweet beauty. Et si la chambre criminelle estime que le viol n’est pas constitué, le ministère public demande 5 ans ferme, après requalification des faits en corruption de la jeunesse. Au lendemain de ce réquisitoire cinglant, Me Ciré Clédor Ly a estimé que le juge devrait acquitter le leader du parti Pastef étant donné que le parquet n’est pas convaincu de sa culpabilité. 

C’est le 1er juin prochain que la chambre criminelle de Dakar va statuer sur le sort du maire de Ziguinchor, Ousmane Sonko, poursuivi pour viols multiples et menace de mort par la masseuse, Adji Raby Sarr. Lors du procès ce mardi 23 mai, le procureur qui n’a pas douté de l’existence du viol, a sollicité 10 ans de réclusion criminelle. En cas de requalification des faits en corruption de la jeunesse, le parquet a demandé la condamnation de l’accusé à cinq ans ferme.

Publicités

Pour la menace de mort, il a requis un an ferme. Me Ciré Clédor Ly qui se trouve aux côtés de son client à Ziguinchor, est monté au créneau pour demander l’acquittement du leader du parti Pastef. « Ils ont toujours prétendu qu’il y avait un viol et une complicité de viol pour Ndèye Khady Ndiaye. Si le procureur est incertain, cela veut dire que la contumace n’excluant pas l’acquittement, le juge devrait acquitter Ousmane Sonko en toute responsabilité », a défendu l’avocat sur les ondes de la Rfm. « Si les juges sont indépendants et impartiaux, l’acquittement est la solution. Tout le monde a suivi ce procès. Il n’y a absolument rien du tout », a poursuivi Me Ly qui a dénoncé des irrégularités grossières de la procédure, après avoir boycotté l’audience avec ses confrères de la défense. 

Concernant Ndèye Khady Ndiaye,  patronne du salon Sweet beauty, le maître des poursuites a sollicité 5 ans de réclusion criminelle pour complicité de viol et un an ferme pour incitation à la débauche et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Les conseils de Adji Sarr ont réclamé 1,5 milliard francs, en guise de dédommagement.

Sur ce, Me Ly a déclaré : « La partie civile, tout le monde sait que depuis le début, c’est un instrument entre les mains de l’État. Avant-hier, tout le monde a pu voir qu’il s’agissait d’un complot d’État ». De l’avis du coordonnateur du pool d’avocats d’Ousmane Sonko, le procès n’était que de l’exhibitionnisme, rendu possible par un état de décadence. « Ce qu’ils voulaient, c’est que le monde entier entende des insanités. Nous avons des enfants, nous avons des épouses. Le monde entier nous regarde, nous avons des valeurs auxquelles nous tenons, mais ils n’en ont cure », se désole-t-il. 

 

KADY FATY 

 

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …