Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Rétablissement du parti Pastef : C’est Macky Sall qui avait signé le décret juste avant son départ

Le 27 mars 2024, l’ex-président de la République Macky Sall, a signé le décret n° 2024-830, abrogeant le précédent décret n° 2023-1407 qui avait ordonné la dissolution du parti politique « Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité » (PASTEF). Ce revirement fait suite à une série de révisions législatives et de nominations gouvernementales importantes survenues récemment.

 

Publicités

Le décret initial, émis le 31 juillet 2023, avait marqué une étape controversée dans l’histoire politique sénégalaise en dissolvant le PASTEF, un parti politique au Sénégal. La dissolution avait été perçue par certains comme une manœuvre politique, suscitant des débats sur la liberté et la démocratie au sein du pays. L’actuel décret présidentiel, faisant référence à la Constitution et aux lois régissant les partis politiques ainsi qu’aux récentes lois d’amnistie, marque un changement significatif dans l’approche du gouvernement envers l’opposition politique. Selon le texte, la décision d’abroger la dissolution du PASTEF a été influencée par la loi n° 81-17 du 06 mai 1981, modifiée ultérieurement, qui cadre les activités des partis politiques au Sénégal.

En outre, plusieurs décrets récents concernant la nomination du Premier Ministre, la composition du gouvernement, et la répartition des services de l’État entre différents organes du pouvoir exécutif ont également été pris en compte. Ces modifications suggèrent une réorganisation au sein du gouvernement, qui pourrait avoir des répercussions sur la gestion des affaires politiques et publiques du pays.

Le Ministre de l’Intérieur a été désigné pour assurer l’exécution de ce nouveau décret, qui sera publié au Journal officiel pour informer la population sénégalaise et les acteurs politiques concernés.

Ironie du sort, c’est le Pastef qui est aujourd’hui au pouvoir et a dû choisir un autre candidat car son président, Ousmane Sonko, ne pouvait pas se présenter à l’élection présidentielle. C’est donc Bassirou Diomaye Faye qui a été choisi pour représenter le parti et qui est devenu Président de la République du Sénégal. Il a pris ses fonctions le 2 avril 2024.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …