Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielle 2024 : La révision des listes électorales a démarrée
Présidentielle 2024 : La révision des listes électorales a démarrée

Révision des listes électorales: La requête du PDS

A quelques heures de la clôture de la période de révision exceptionnelle des listes électorales, une forte affluence des jeunes est remarquée dans beaucoup de centres d’inscription sur les listes.  A constaté la délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui s’est rendu dans certaines commissions administratives d’inscription sur les listes électorales notamment dans les départements de Dakar et de Pikine (Grand Yoff  et de celle de Pikine Guinaw Rails Sud).

« Nous sommes venus nous enquérir de la situation des inscriptions sur les listes électorales. Vous savez, comme prévu par le décret, les inscriptions des citoyens s’arrêtent  ce Mardi 02 Mai 2023, mais du constat fait sur l’engouement et le désir ardent des citoyens de se faire inscrire, nous sommes encore fondés à demander la prolongation des délais.

Publicités

Et nous demandons que les délais soient poussés jusqu’en fin juillet pour permettre à chaque citoyen de se faire inscrire et de jouir de ses droits fondamentaux, constitutionnels qui lui garantissent le vote, notamment, à la prochaine élection présidentielle du 25 février 2024 ». a déclaré Magatte Sy, SG chargé des élections au niveau du Parti démocratique sénégalais(PDS) qui a  conduit la délégation.

Le secrétaire national chargé des élections du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)a profité de l’occasion pour affirmer que le PDS va répondre au dialogue national lancé par le président de la République Macky Sall, et précise que le PDS s’est toujours inscrit dans ce sens. C’est un parti de dialogue. « Le président Macky Sall a fait quelques annonces que nous jugeons incitatives. Notamment  l’amnistie de Monsieur khalifa Ababacar Sall, une discussion autour du parrainage, la révision du procès du président Karim Wade comme nous l’avons toujours réclamé », insiste-il en  demandant que d’autres points soient inscrits dans les discussions, notamment : « l’organisation de l’ élection de façon inclusive et par une personnalité indépendante et neutre, ainsi que l’audit du fichier électoral qui nous tient à cœur; un audit indépendant, contradictoire et supervisé par l’UA, l’UE et les USA ».

Magatte Sy a profité de l’occasion pour répondre à l’ex-premier ministre sénégalaise, Mme Mimi Touré. Selon lui Mme Mimi est conjuguée au passé, « nous la multiplions par zéro.  » avez-vous entendu ou vu Mme Mimi Touré proposer quelque chose au peuple sénégalais qui lui soit utile ? Rien du tout ! Elle ne fait que s’attaquer au parti démocratique sénégalais et notamment le Président Karim Wade, après avoir échoué dans sa tentative d’éliminer Karim Wade du champ politique.

Aujourd’hui compte tenu de l’évolution des choses, elle se retrouve dans le désarroi et exprime toute sa haine viscérale une fois de plus à l’encontre de Karim Wade et du PDS. Nous la laissons à son traumatisme chronique ». Notons que ce 02 mai 2023 marque la fin de la révision exceptionnelle des listes électorales en vue de l’élection présidentielle du 25 février 2024.

Rosita Mendy

Vérifier aussi

telechargement 4 5

Vol à l’ENA : Deux agents pris en flagrant délit

Une affaire rocambolesque de vol éclabousse l’École nationale d’administration (ENA). Deux agents de la prestigieuse …