Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Exclu de l'UCAD: Un étudiant clame son innocence
Exclu de l'UCAD: Un étudiant clame son innocence

Risque de perturbations des cours à l’UCAD et dans les écoles: L’Amicale des étudiants de la FLSH se désolidarisent des étudiants de Pastef 

L’Amicale des étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) a réagi suite à l’annonce d’une grève générale par les étudiants Patriotes. Ces étudiants prennent le contre-pied de leurs camarades et soutiennent qu’il n’y aura pas de perturbation au sein de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) et que les cours et les examens se feront normalement ce lundi 22 et mardi 23 mai 2023.

Les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop ne parlent plus le même langage. L’Amicale des étudiants de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) prend le contrepied des étudiants patriotes du Sénégal. Dans un communiqué, l’amicale rassure « qu’il n’y aura pas de perturbation au sein de l’université Cheikh Anta Diop et que les cours et les examens se feront normalement ce lundi 22 et mardi 23 mai 2023. » Face à cette situation, l’amicale appelle les autorités universitaires de prendre entièrement « leurs responsabilités pour mettre un terme à ces pratiques politiques qui perturbent depuis des années le calendrier universitaire. Ainsi elle réitère son engagement et sa disponibilité à défendre les intérêts des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar d’une manière générale, celle de sa communauté en particulier ». 

Publicités

Pour rappel, les étudiants Patriotes avaient décrété une grève générale dans toutes les écoles du pays pour dénoncer les agressions et menaces dont leur leader Ousmane Sonko est victime. Ils appelaient tous les étudiants et mouvements syndicaux épris de justice à les rejoindre pour écrire l’histoire. Ils exigeaient la libération de leurs militants et de tous les détenus politiques du pouvoir du Président Macky Sall.

Pour dénoncer les agressions et les menaces multiformes dont leur leader Ousmane Sonko est victime, les étudiants Patriotes ont décidé de décréter une grève générale dans toutes les universités, lycées, collèges, écoles primaires du pays. Ces étudiants patriotes sont fâchés contre « les diabolisations, les attaques, les arrestations arbitraires et les manipulations qui n’ont qu’un seul et unique objectif: barrer la route au Président Ousmane Sonko à la prochaine élection présidentielle de 2024 ».

Dans cette croisade, ils ont aussi évoqué leur « droit constitutionnel à la résistance et dans toutes les universités la lutte va être menée pour obliger à Macky Sall à respecter la constitution et les Sénégalais ». Aussi, ils exigent la libération de leurs militants et de tous « les détenus politiques du pouvoir du Président Macky Sall qui sont victimes d’une dictature et d’une justice aux ordres ». Ce mardi, ils vont lancer « une campagne de désobéissance par le refus systématique d’obtempérer et de paiement des amendes sur les routes ». 

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

Meurtre de l’oncle de Birame Souleye Diop à Thiès : Du nouveau

L’enquête sur le meurtre de Assane Diop, du nom du vigile tué au marché Nguélaw …