Secteur du Transport : 121 bus articulés du BRT seront mis en exploitation commerciale. 

En perspective du démarrage prochain de l’exploitation commerciale du BRT prévue vers le 27 décembre prochain, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye a effectué une visite avec l’équipe du CETUD sur le site à l’aéroport militaire LSS pour voir l’effectivité de la réception des 121 bus articulés du BRT sur les 158 à terme.

Faisant le point après la visite, le ministre a confié : « comme nous l’avons tous constaté, c’est des bus quand même articulés, d’une longueur à peu près de 18 mètres et d’une capacité d’à peu près 150 passagers. Ce sont des bus équipés de Wi-Fi, donc de port USB, climatisés, mais 100% électriques.

Publicités

Donc c’est pour dire que ce sont des bus performants qui sont des propriétés de l’État du Sénégal, mais confiés à une structure d’exploitation dans le cadre d’une concession pour à peu près 15 ans ». Et d’ajouter : « ce que j’ai pu constater aujourd’hui, en tout cas, ou ce que je ressens, c’est une satisfaction totale. Puisque les équipes ont travaillé depuis plusieurs années et nous sommes pratiquement arrivés au bout du tunnel qui va permettre l’exploitation, comme je l’ai dit tantôt, du BRT à la fin de l’année 2023 ».

L’appel de Mansour Faye aux populations pour la préservation du bien public

Poursuivant son propos, Mansour Faye rappelle que ce projet important qui va transporter de Gadaye à Pétersen environ 300 000 personnes par jour, va contribuer fortement à l’amélioration de la mobilité au niveau de Dakar. Il a également rappelé que ce système de transport de masse est articulé aussi à un autre système de transport de masse, qui est le TER, avec aussi à terme, d’ici 2026, un système de rabattement pour 400 nouveaux bus de rabattement.

Dakar Dem Dikk aussi, qui va aussi servir d’outil de levier de rabattement, de même qu’aussi les Aftu. Cela voudrait dire, pour le ministre qu’à terme, la mobilité au niveau de la région de Dakar, en tout cas, aura trouvé une réponse appropriée avec cet investissement important de l’État du Sénégal, avec l’accompagnement de ses partenaires financiers et aussi d’autres partenaires qui accompagnent l’État du Sénégal dans cette dynamique. Toutefois, il a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’endroit des populations. « Il faudrait que les populations s’approprient ce projet important.

Naturellement Dakar Mobilité qui est en charge de l’exploitation va davantage travailler dans la sensibilisation à travers les médias, pour que qu’on puisse préserver cet outil, l’accompagner de telle sorte que demain qu’on ne connaisse pas de difficultés particulières relativement à cette notion d’appropriation de ce bien public.

Vérifier aussi

Gestion des Sources radioactives scellées retirées du service: Vers l’élaboration de politiques et de stratégies nationales sécurisées

Un atelier régional sur l’élaboration de politiques et de stratégies  nationales pour la gestion des …