Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
images 1 3

Secteur Immobilier au Sénégal: Lancement de vérification des permis de construire sur la corniche de Dakar

Au Sénégal, Bassirou Diomaye Faye mise toujours sur la transparence. Après la pêche, le président remet à plat un autre dossier, celui des chantiers de la corniche de Dakar. D’après plusieurs experts, ces constructions violeraient le domaine public maritime. Le président met en place à partir de ce 20 mai une commission pour vérifier la légalité des permis de construire.

Lassés de voir le littoral se bétonner sans limite, riverains et associations dénoncent depuis longtemps cette privatisation rampante du domaine public. La fermeté de l’État pourra-t-elle en finir avec les appétits fonciers sur ces zones à protéger ?

Publicités

Il y’a quelques jours l ’Etat du Sénégal avait décidé d’arrêter tous les travaux sur le littoral de Dakar. L’information a été même confirmée par l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, mais dernièrement le colonel Saboury Ndiaye avait confié qu’on n’a encore rien démoli. Mais, par mesure conservatoire, les travaux sont arrêtés pour permettre à tous ceux qui sont en train de travailler de s’arrêter un moment et permettre de faire le point», a-t-il dit à l’émission point vue de la Radiotélévision sénégalaise (Rts).

Cette décision de l’autorité suprême, d’arrêter tous les chantiers sur le domaine public maritime, tend à conforter la volonté de son Premier ministre, Ousmane Sonko, qui, déjà dans l’opposition, avait promis d’arrêter toute cette poussée vertigineuse de bâtiments une fois arrivé au pouvoir.

Les constructions sur la corniche ont toujours été dénoncées par les citoyens. L’accaparement du littoral concerne aussi la bande des filaos de Guédiawaye. Déclassée par l’ancien président Macky Sall, pour un programme d’utilité publique, elle fait l’objet d’un véritable partage, au grand dam des populations. L’Association pour la justice environnementale (AJE) avait déposé un recours en annulation à la Cour Suprême qui a décidé, lors de son audience du 25 avril 2024, d’instruire le dossier.

Cette occupation à outrance des domaines publics, le Technopole de Pikine (zone humide à écosystème riche et varié) en est aussi victime.

Vérifier aussi

Top Infos

Top Infos Rewmi du 11/06/2024

Top Infos Rewmi du 11/06/2024: Trafic de drogue à Kolda….Un dealer tombe à Thiaroye avec …