Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Communication, Télécommunication et numérique: La RTS « censurée» à l’Assemblée nationale 
Communication, Télécommunication et numérique: La RTS « censurée» à l’Assemblée nationale 

TENSION A LA RTS: Les travailleurs disent « non à une expédition punitive »

Des brassards rouges pour monter au créneau. Des travailleurs de la Rts peinent à gober le fait que l’actuel Dg Pape Alé Niang ait pris des mesures qui est loin de faire l’unanimité. En sit-in hier devant les locaux de la chaîne nationale, les travailleurs comptent bien en découdre. Pape Alé lui dit « assumer ses responsabilités. » 

C’est à travers des pancartes que les travailleurs ont exprimé leur mécontentement face à la mesure prise par le Dg de revoir « la grille salariale » et de suspendre quelques privilèges. Des travailleurs ont haussé le ton car ces derniers ont dénoncé le fait que l’accès ait été refusé aux journalistes malgré la présentation de la carte nationale de presse. « La carte nationale de presse délivrée par les autorités a été brandie par les confrères mais aujourd’hui, avec les instructions reçues par les forces de l’ordre, les journalistes ont été chassés. Ce qui est inadmissible » a dénoncé Mama Moussa Niang. 

Publicités

S’agissant du sit-in en collaboration avec le Sutsas, Pape Alé a posé des actes allant dans le sens de réduire les avantages des travailleurs. C’est le cas des avances Tabaski avec la somme de 100 mille FCfa. « Les fonds communs dont 230 millions ont été supprimés. Ce qui est faux. Cet argent est le nôtre et c’est un droit régi par des textes. Des agents avec des contrats à durée déterminée, tous ont été renvoyés, sans oublier les téléphones. Il a brandi la rationalisation pour remplir les caisses de l’État.

L’accord d’entreprise qui existe depuis plus de 20 ans doit être renouvelé », a argué Mama Moussa Niang syndicaliste.  En ce qui concerne le salaire du Dg du l’ordre de  5 millions environ sans parler des avantages, les travailleurs ont jugé nécessaire d’interpeller ce dernier qui n’a pas diminué le sien.  « Pape Alé semble ignorer le collège des délégués du personnel. Nous n’excluons pas le dialogue mais il est inconcevable qu’il veille à nous museler », a-t-il mis en garde. 

Les précisions De Pape Alé le Dg de la Rts

Au moment où les agents de la Rts fustigeaient la démarche de leur « patron »,  Pape Alé a publié un communiqué dans lequel il a apporté des précisions.  A l’en croire, après sa prise de fonction,  il dit avoir engagé les services compétents de la RTS dans une démarche visant à optimiser les ressources et à rationaliser les dépenses. « C’est ainsi que j’ai immédiatement pris des mesures, notamment sur l’utilisation des véhicules, du carburant et du téléphone. C’est dans cette optique que 253 lignes ont été suspendues », s’est-il défendu. S’agissant des rémunérations versées au personnel, Pape Alé a dit avoir constaté que les salaires des mois d’avril et mai 2024 ont été payés sur la base d’un accord d’entreprise signé le 29 mars 2024 par son prédécesseur. « Cet accord, appliqué dans toutes ses clauses, aura une incidence financière annuelle de 1 800 000 000 F CFA et un impact de 1 350 00 000 F CFA sur l’année en cours. Cet accord était adossé au décret d’application du Code de la presse accordant des avantages financiers à l’éditeur public national de la communication audiovisuelle (RTS)»  a ajouté le successeur de Racine Talla.

Le DG soutient qu’il a ainsi décidé de suspendre ce décret signé par l’ancien président Macky Sall en attendant qu’il soit effectif. Portant le n°2024-837, a été signé en date du 27 mars 2024 par le président sortant et n’est pas encore appliqué puisque l’arrêté interministériel fixant les modalités de versement n’est pas pris par les autorités compétentes.  

 Sans mettre de gants, il a souligné qu’il assumera toutes ses responsabilités, quoi qu’il advienne.  Outre ces mesures selon lui  de rationalisation déjà prises, « cette toute dernière décision touchant les salaires pourrait être à l’origine de mouvements d’humeur. Quoi qu’il advienne, je prendrai toutes mes responsabilités et attendrai jusqu’à ce que la soutenabilité de cet accord soit garantie pour poursuivre son application. »

MOMAR CISSE

 

 

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …