Affaire Ousmane Sonko: Dakar en feu, beaucoup de structures saccagées
Affaire Ousmane Sonko: Dakar en feu, beaucoup de structures saccagées

Tension et violences au Sénégal: ARCC appelle la classe politique à l’apaisement

Au regard des conséquences issues des manifestations violentes survenues au Sénégal depuis près d’une semaine, l’Association des Résidents de Castors et cités, incluant les quartiers Dieuppeul et Derklé se dit très préoccupée.

Le bilan fait sur les 16 morts, des blessés graves et des arrestations risque selon le président Abdou Khadre Ndiaye, de plonger davantage notre cher pays dans un chaos au lendemain incertain. C’est pourquoi il en appelle à la retenue des parties en conflit.
L’Association ARCC qui lutte également contre l’insécurité sociale demande à tous les compatriotes Sénégalais de mettre en avant l’intérêt supérieur de la Nation et de préserver la paix, gage de stabilité sociale.
Le président Abdou Khadre Ndiaye a sollicité l’entregent de tous les régulateurs sociaux comme l’a si bien fait le Khalife Général des mourides Serigne Mountakha Mbacké pour un retour à une paix définitive au Sénégal. Encore qu’à l’approche de la Tabaski, tous les musulmans ont le regard rivé sur la perpétuation du sacrifice d’Abraham avec tous les risques de pénurie de moutons du fait de la situation tendue au Sénégal.
En moins d’une semaine de crise, on note déjà un ralentissement de l’économie, et c’est le lieu  d’avoir une pensée aux  « Goorgolou » qui remuent  ciel et terre pour nourrir leurs  familles.  Tout compte fait, l’Association ARCC invite les parties à une trêve des hostilités  et de privilégier le dialogue

Vérifier aussi

Education nationale : Un recensement des enseignants recommandé par le ministre 

Arès une forte demande, le personnel des enseignants du Sénégal sera finalement recensé et s’agira …