Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 04/07/2024

Top Infos Rewmi du 04/07/2024: Procès du chauffeur brutalisé à Mboro par des chinois (Ter)….Différend entre le collège des délégués et Pape Alé….Procès du chauffeur brutalisé à Mboro par des chinois….Casier judiciaire….Un camion prend feu à Sikiline…

 

Procès du chauffeur brutalisé à Mboro par des chinois 

Après un premier renvoi, le 26 juin dernier au motif qu’il était si mal en point qu’il ne pouvait se présenter à la barre, l’affaire Ibrahima Fall, du nom du chauffeur sénégalais brutalisé dans une Carrière à Darou Khoudoss (Mboro), a été plaidée, ce mercredi, devant le tribunal départemental de Tivaouane. Dans son réquisitoire, le procureur a demandé une peine ferme de 6 mois ferme pour l’interprète et le comptable chinois. Il a également requis un an ferme pour le manager qui avait posé son genou sur la tête du sieur Fall. «L’argent que vous avez récupéré par la force des mains de Ibrahima Fall est son salaire dûment gagné. Ce fait peut donc être qualifié de vol», a dit le représentant du parquet.

Procès du chauffeur brutalisé à Mboro par des chinois (Bis)

Pour le manager de l’entreprise, qu’on voit dans la vidéo devenue virale, apposer son genou sur la tête du sieur Fall, le Parquet a été plus ferme et plus sévère. «On voit dans la vidéo une intention de faire mal. Vous étiez 3 personnes. Vous pouviez le maîtriser sans lui faire mal. Mais vous avez choisi de poser votre genou sur sa tête pendant plusieurs minutes. Ce qui a conduit à détériorer son état de santé», a chargé le représentant du ministère public. Interrogé, Ibrahima Fall a révélé que les prévenus ont commencé à le rouer de coups à l’intérieur du bureau avant de le trainer dehors. «Ils m’ont tous frappé dans le bureau. S’il n’y avait pas cette vidéo, jamais ils ne reconnaissaient les faits», a-t-il déclaré. Tous les trois prévenus ont regretté la tournure de leur altercation avec Ibrahima Fall. Acculés par les avocats de la partie civile et le parquet, ils ont affirmé que leur intention n’était pas de faire mal au chauffeur, mais simplement de récupérer les 130 000 CFA qu’il a récupérés pour ensuite refuser de décharger. 

Procès du chauffeur brutalisé à Mboro par des chinois (Ter)

«Dans le bureau quand Ibrahima a récupéré l’argent et s’est précipité à la porte pour prendre la fuite, notre réflexe a été de le poursuivre instinctivement pour récupérer cet argent. Quand il s’est couché par terre, c’était un peu difficile de mettre la main sur l’argent. Et il s’est passé ce qu’il s’est passé», a déclaré l’un des trois prévenus rapporté par un interprète. «Ils se sont dit que Ibrahima Fall est un nègre bon à rien. C’est pourquoi ils ont exercé sur lui ces actes de torture. Si c’était en Europe ou en Amérique, ils ne se seraient pas comportés de la sorte. Mon client a subi un préjudice physique et aussi moral. Cette vidéo qui est une humiliation a fait le tour du monde. Et pour sa santé, nous prévoyons de faire un examen complémentaire pour voir s’il ne va pas traîner des séquelles à l’avenir. Et pour tout cela, nous voulons que ma cour tienne l’entreprise chinoise civilement responsable et réclamons la somme de 100 millions en guise de dommages et intérêts assortis d’une contrainte par corps », s’est exclamé Me Faty. La défense a introduit une nouvelle demande de liberté provisoire. Ce que le juge a rejeté, avant de mettre en délibéré le 17 juillet prochain.

Un camion prend feu à Sikiline

Un camion d’une entreprise d’eau (la Casamançaise) a pris feu à hauteur de Silikine localité de la Commune de Oulampane sur la RN4. Les sapeurs-pompiers de Bignona saisis ont dû intervenir pour éteindre le camion et essayer de limiter les dégâts. Malheureusement le feu a consumé l’écrasante majorité du gros véhicule et la marchandise consommable. D’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Selon les informations reçues de sources sécuritaires, le camion a dérapé avant de prendre feu. Pas de victime, seuls des blessés ont été enregistrés, le chauffeur et son assistant ou apprenti. Les deux blessés ont été acheminés au poste de santé d’Oulampane, district sanitaire de Bignona, pour les soins. L’accident a eu lieu, hier, vers les coups de 10 heures. Le camion d’après nos informations prenait la direction du Nord avec son chargement.

Casier judiciaire 

Une nouvelle technique d’escroquerie tendant à soutirer de l’argent à d’honnêtes citoyens est mise en place par des individus malintentionnés. Le préjudice subi par les populations est effectué au nom du ministère de la justice. Car ces malfrats s’activent dans la délivrance de casiers judiciaires via un site internet dénommé SAMACASIERJUDICIAIRE. Le ministère de la justice mis au parfum de ce vaste réseau d’escroquerie est sorti de sa réserve. Dans une note, l’institution d’affirmer, « depuis quelques jours, le site dénommé SAMACASIERJUDICIAIRE. COM propose la délivrance de casier judiciaire à domicile, en moins de 48 heures. 

Casier judiciaire (suite)

Selon les informations diffusées, la réception des casiers serait assujettie au paiement d’un certain montant. Le Ministère de la Justice précise qu’il n’est pas associé à cette initiative ». Dégageant toute responsabilité de ses services, le ministère de la justice a tenu à rappeler aux citoyens les procédures et services dédiés à la délivrance du casier judiciaire. « La délivrance du casier judiciaire est légalement encadrée et aucune structure, autres que ses services, n’est habilitée à l’heure actuelle à intervenir dans le processus », a-t-on rappelé. Enfin, il dit se réserver le droit d’engager toute action appropriée face à ces agissements.

Différend entre le collège des délégués et Pape Alé 


Un soutien de taille pour Pape Alé Niang dans le contentieux l’opposant au collège des délégués de la RTS. Moustapha Cissé approuve la décision de suspension des avantages accordés aux travailleurs. Il évoque l’absence de base légale de la convention accordant des indemnités aux travailleurs. Des indemnités jugées exorbitantes par le syndicaliste Moustapha Cissé. Poursuivant son propos, il soutient que ses indemnités ont été accordées de manière discriminatoire en écartant certains travailleurs. Selon Mr Cissé, la mesure a été prise en cachette par le directeur général sortant de la RTS, Racine Talla. Il estime en outre que l’application de la convention, ne peut être effective sans la prise d’un arrêté co-signé entre le ministre de la Communication et le ministre des Finances. Moustapha Cissé informe avoir pris part à la négociation des accords depuis 2018 avant d’être écarté par les autorités de la RTS sous l’ancien régime. Il a par ailleurs dénoncé la gestion du directeur général sortant de la RTS, qui a mis au frigo certains travailleurs et rétrograder certains cadres.

Vérifier aussi

DIOMAYE

Nominations et Licenciements tous azimuts: Des observateurs, à la loupe des actes posés par Diomaye

Ce sont près de 81 personnes qui ont été récemment nommées à des postes de …