Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 05/04/2024

Top Infos Rewmi du 05/04/2024: Echauffourées entre les jeunes et gendarmes à Ngodiba ( Kaffrine)….La réaction de Mary Teuw Niane après sa nomination…Augmentation du prix du duplicata du passeport ordinaire…Un début d’incendie vite maîtrisé au marché Ocass…

Augmentation du prix du duplicata du passeport ordinaire

Publicités

En effet, dans la loi de finance Numéro 2023-18 du 15 décembre 2023, le discernement est vite fait: selon les dispositions de l’article 527 du code général des impôts notamment sur les transferts, cessions et autres mutations, il est indiqué que « la délivrance du passeport et son renouvellement donnent lieu au paiement d’un droit de timbre fixé à 20.000 FCFA pour le passeport ordinaire et 2000 francs CFA pour le passeport spécial Pèlerins. Mais en réalité, après avoir exploré le document du ministère des finances, on est en mesure de se rendre compte que le débat soulevé depuis quelques heures concernent le duplicata d’un passeport.

C’est à dire qu’en cas de perte de son passeport, la personne devra s’acquitter de la somme de 40.000 francs CFA pour le passeport ordinaire et 4000 francs CFA s’il s’agit d’un passeport spécial Pèlerins. Par conséquent, le renouvellement ou l’obtention nouvelle de son passeport pour le citoyen reste à 20.000 francs CFA. Par contre, si on le perd, c’est le double qui devra être décaissé.

La réaction de Mary Teuw Niane après sa nomination

Le nouveau président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a procédé à 3 nominations parmi lesquelles on retrouve Mary Teuw Niane. L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur occupe désormais le poste de directeur de cabinet du président de la République. Sur ses plateformes sociales, il a écrit : « Je remercie Son excellence le Président de la République Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar Faye pour l’honneur qu’il fait à ma modeste personne en me nommant Ministre, Directeur de Cabinet, de me compter parmi ses plus proches collaborateurs dans son grand dessein pour le Sénégal ». « Je prie Dieu pour la réussite de cette noble mission que le Président de la République m’a fixée », espère-t-il.

Un début d’incendie vite maîtrisé au marché Ocass

Un nouvel incendie s’est déclaré dans la nuit du mercredi au marché Ocass en occasionnant des dégâts dans deux cantines contenant des tissus indique Sény Dieng, délégué dudit marché. Mais l’intervention rapide des sapeurs-pompiers a permis de maîtriser le feu.  » Un gardien m’a informé d’un début d’incendie au marché au moment où on est en train d’effectuer la prière du nafila. Le feu a causé d’énormes dégâts dans une cantine contenant des tissus. Une autre place a été également touchée » déclare M.Dieng délégué du marché Ocass de Touba. Les éléments du commissariat spécial de Touba étaient sur les lieux du sinistre pour procéder au constat.

Echauffourées entre les jeunes et gendarmes à Ngodiba ( Kaffrine)

Des échauffourées ont éclaté avant-hier, entre les jeunes de la localité de Ngodiba (département de Kaffrine) et des gendarmes, à la suite de la saisine de Flexeau sur les compteurs des habitations où des factures impayées ont été constatées. Face à cette situation, le président de l’association Sos consommateurs dans la région de Kaffrine, Dame Seck a entamé une médiation afin de faire revenir l’accalmie. Il a donc saisi le gouverneur de Kaffrine et a demandé l’intervention de la plus haute autorité administrative de la région.

“Depuis que nous avons été informés de la situation à Ngodiba, il y a quelques mois, nous avons organisé une réunion avec la sous-préfecture de Gniby, le préfet du département de Kaffrine et les délégataires des sociétés Flexeau et de l’Ofor pour trouver une solution.

Echauffourées entre les jeunes et gendarmes à Ngodiba ( Kaffrine) (suite)

Nous avons donc essayé de convaincre les autorités de trouver des solutions satisfaisantes pour les deux parties”, a fait savoir Dame Seck. Ce dernier a indiqué que durant les négociations, certains habitants de Ngodiba ont souligné leur incapacité à payer les redevances et avaient demandé à être dispensés du paiement de leurs factures avoisinant au total une somme de 60 millions de Fcfa. C’est dans ce cadre que le président de Sos Consommateurs avait sollicité de la part des parties prenantes que les négociations se poursuivent jusqu’à la fin du ramadan pour permettre à tous de trouver la meilleure solution.

Dame Seck regrette que ces nombreuses relances adressées à la direction de Flexeau et de la préfecture afin de continuer les négociations n’ont pas été suivies d’effets. Il se désole des violences perpétrées par les jeunes. “Ce n’est pas le bon moyen pour montrer leur frustration. Nous regrettons également que les équipes de Flexeau et de la gendarmerie se soient rendues en plein mois de ramadan pour débrancher les compteurs de ces pauvres consommateurs même si on peut comprendre qu’ils ont longtemps été patients avec les habitants. Il n’en demeure pas moins que les populations sont vulnérables et n’ont pas de quoi payer ces redevances”, a souligné Dame Seck. Dame Seck propose une réforme de la gestion de l’eau qui sera équitable à tous.

Sit-in

Le collectif national des contractuels des établissements publics de santé est très remonté contre les autorités sanitaires. Ils ont crié leur ras-le-bol, mercredi, lors d’un sit-in, face aux lenteurs notées dans l’octroi de leurs indemnités de logement et des indemnités spéciales complémentaires. La ministre de la Santé sortante Marie Khemesse Ngom Ndiaye est au banc des accusés.

Les membres dudit collectif réclament au nouveau gouvernement de faire un audit du ministère de la Santé. « Depuis mai 2022, l’Etat du Sénégal nous a octroyé des indemnités de logement et des indemnités spéciales complémentaires suite à la rallonge de plus de 8 milliards FCFA que Abdoulaye Daouda Diallo (ancien ministre des Finances) nous avait donné pour la prise en charge de nos indemnités. Malheureusement, notre ministre de tutelle (Marie Khemesse Ngom Ndiaye, ministre de la Santé sortante) refuse de nous payer. Les 8 milliards FCFA ne sont pas encore remis au Trésor et il n’y aucun document qui le prouve », a expliqué Abou Ba le coordinateur du collectif national des contractuels des établissements publics de santé.

Sit-in (Bis)

Il ajoute : « Le 29 mars 2024, le ministre de la Santé avait promis de nous payer, mais elle sort une note pour dire qu’il y a des ayants droit. C’est ce qu’on refuse catégoriquement. Le ministre de tutelle doit savoir que l’argent, c’est pour les contractuels ». Les membres dudit collectif alertent leur ministre de tutelle qui sera nommé dans le nouveau gouvernement. Ils réclament un audit du ministère de la Santé. « Le nouveau gouvernement doit savoir qu’il y a des problèmes au niveau de la santé.

Le personnel est laissé en rade pour les indemnités. On demande que Marie Khemesse soit auditée ainsi que les Docteurs Fatou Mbaye Sylla et Ousmane Dia parce que ce sont eux qu’on a remis ses indemnités, mais refusent de nous payer », a-t-il dit.

Vérifier aussi

DIOMAYE

Tabaski 2024: Le Chef de l’État Président Bassirou Diomaye Faye gracie plus de 300 détenus

A l’occasion de la fête de Tabaski, le chef de l’État Bassirou Diomaye FAYE a …