Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 06/05/2024

Top Infos Rewmi du 06/05/2024: Un chauffeur et un apprenti arrêtés par la police de Dakar…Un maître coranique tabasse et blesse un talibé à Touba…Ousmane Sonko n’est plus maire de Ziguinchor…Un décès notifié parmi les 26 rescapés de l’émigration irrégulière…

 

Publicités

Deux enfants décèdent dans l’effondrement d’une dalle à Saint-Louis 

Les populations de la Cité Niakh de Saint-Louis sont dans la tristesse et la consternation. Selon les informations de Ndarinfo, une dalle d’une maison en état de délabrement avancé s’est affaissée sur une famille, emportant deux fillettes de 4 et 6 ans, ce dimanche 05 mai 2024. La même source renseigne que leur mère a été admise aux urgences de l’hôpital régional de Saint-Louis. Selon un responsable du quartier joint par Ndarinfo, la concession était en chantier et les occupants n’y passaient que la nuit.

Ousmane Sonko n’est plus maire de Ziguinchor 

De la parole à l’acte : Élu maire de la ville de Ziguinchor en janvier 2022, Ousmane Sonko n’occupe désormais plus cette fonction. Cette décision découle de la volonté de mettre fin à un phénomène longtemps décrié et annoncé dans « le projet »: le cumul des fonctions. Il emboîte le pas à ses ministres, à l’instar de Birame Souleye, qui a démissionné de son poste de député.

Un camion se renverse à Kédougou 

Un camion rempli de plusieurs tonnes de ciment en partance pour le Mali, s’est renversé hier dimanche tôt le matin. L’accident s’est produit dans la commune de Tomboronkoto. Le chauffeur a raté le virage de Badon et le camion s’est renversé ; son chargement s’est répandu sur la chaussée. Deux blessés ont été enregistrés, dont l’apprenti chauffeur du nom d’I. Dabo qui est dans un état critique. Alertés, les éléments de la brigade de gendarmerie de proximité de Mako se sont immédiatement rendus sur les lieux pour secourir les victimes en compagnie des pompiers. Après constat, le chauffeur et son apprenti ont été acheminés au centre hospitalier régional de Kédougou. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’accident serait lié à une défaillance mécanique.      

7 blessés dans une collision entre un véhicule de transport en commun et un camion 

Un accident est survenu dans la nuit de samedi à dimanche, vers 21 heures sur la Route nationale 4, près du village de Sitaba, dans la commune de Diendé (sud), faisant sept blessés, dont trois sont dans un état grave. Un véhicule de type ‘’sept places’’ est entré en collision avec un camion en panne, en bordure de la route, depuis plus de deux mois, indique la même source, ajoutant qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. ‘’Les blessés ont été rapidement pris en charge et transportés au centre hospitalier régional Amadou Tidiane Ba de Sédhiou pour recevoir les soins nécessaires’’, a-t-elle fait savoir. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’accident et évaluer les responsabilités.

Un chauffeur et un apprenti arrêtés par la police de Dakar 

Les internautes sont indignés et attristés par une vidéo virale montrant quatre apprentis-chauffeurs sur le marchepied d’un véhicule communément appelé Ndiaga Ndiaye. Ils s’adonnaient à un jeu grave au moment où le car roulait sur l’autoroute. Suite à ce tollé, la police a ouvert une enquête sur instruction de l’autorité judiciaire. Les investigations menées par les limiers de la section des accidents du commissariat central de Dakar ont permis de mettre la main sur deux parmi des mis en cause, selon des sources. Il s’agit d’un chauffeur et d’un apprenti. Le duo incriminé est en garde à vue. Ils seront présentés au procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar après l’enquête. Les autres mis en cause sont recherchés par les enquêteurs.

Un décès notifié parmi les 26 rescapés de l’émigration irrégulière

L’hôpital régional de Saint-Louis a annoncé le décès d’un des 26 rescapés de l’émigration irrégulière dont l’embarcation avait accosté à Gandiol, au nord du Sénégal. L’annonce a été faite par Zayire Fall, le chargé de communication de l’établissement hospitalier. Pour rappel, cette pirogue transportait 32 candidats à l’émigration irrégulière et deux corps sans vie lors de son arrivée à Gandiol.

Les 26 rescapés, dans un état de santé préoccupant, ont été admis à l’Hôpital Saint-Louis. Parmi les deux cas graves, l’un a finalement succombé. Toujours selon la même source, trois candidats sont admis aux urgences. Alors que 18 autres ont été récupérés par la gendarmerie pour les besoins de l’enquête. 

Un maître coranique tabasse et blesse un talibé à Touba 

Un enfant talibé a été sévèrement puni par son maître coranique qui l’a battu et blessé. L’enfant a trouvé refuge au domicile d’un vieux père de famille à qui il a demandé de lui masser son dos qui faisait mal. Le vieux est resté ébahi lorsque l’enfant talibé s’est déshabillé. D’après les témoignages du vieux, repris par Senejet, l’enfant a été maltraité parce qu’il n’avait pas réussi à obtenir son pécule quotidien. Le daara (école coranique) se trouverait sur la route de Darou Moukhty (Touba), derrière la mosquée de Serigne Mourtada Mbacké. Il appartiendrait à un nommé Serigne Bamba Seck. Pour rappel, dans son rapport d’avril 2024, sur la situation des droits humains dans le monde, Amnesty International a dénoncé un non-respect des droits de l’enfant au Sénégal. Le rapport fait état d’une situation au Sénégal consistant, à forcer les garçons talibés, les élèves des écoles coraniques, ou daaras à mendier demeurait courante. Amnesty International recommande ainsi aux nouvelles autorités du Sénégal de régler la question des talibés, d’adopter le projet de code de l’enfant et le projet de loi sur le statut des daaras. 

Dendory 

Le ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines, Biram Soulèye Diop, est attendu, mardi dans la région de Matam pour une visite dans la zone d’exploitation de la mine de phosphate de Ndendory, dans le département de Kanel. Après  la visite de la mine exploitée par la Société minière de la vallée (SOMIVA), Biram Soulèye Diop va rencontrer les représentants des communautés riveraines, peut-on lire dans une lettre circulaire du gouverneur de la région, Mouhamadou Moctar Watt. Il est aussi prévu des échanges avec les parties prenantes au contentieux sur l’indemnisation des populations locales impactées par l’exploitation minière. Ces dernières continuent de réclamer des indemnisations à la SOMIVA qu’elles accusent d’exploiter des champs leur appartenant moyennant une indemnisation qu’elles jugent ‘’dérisoires’’.

Plus de 1000 propriétaires de champs sont concernés équivalant à une superficie totale de 127 hectares. Du fait de ce contentieux sur le montant d’indemnisation, l’exécutif régional a récemment décidé de suspendre l’exploitation de la mine jusqu’à nouvel ordre.

Vérifier aussi

DIOMAYE

Tabaski 2024: Le Chef de l’État Président Bassirou Diomaye Faye gracie plus de 300 détenus

A l’occasion de la fête de Tabaski, le chef de l’État Bassirou Diomaye FAYE a …